Le refus d'entendre mardi Pierre Locht qui ne disposait pas selon lui d'un mandat en bonne et due forme selon le président de la commission des litiges est illégal", a affirmé vendredi le représentant du Standard, qui était cette fois en possession du document exigé. "La séance de mardi et ses décisions doivent par conséquent être annulées", a soutenu le correspondant qualifié. "J'ai relevé 29 précédentes séances de la commission où la défense n'avait pas non plus un mandat réglementaire (seul un avocat ou le correspondant qualifié du club concerné est théoriquement autorisé à assister un joueur). "Notre droit à la défense a été bafoué. Nous ne voulons pas qu'il y ait deux poids et deux mesures". Le Standard exige de surcroît que l'arbitre de la rencontre Serge Gumienny soit présent. Ce qui n'était pas le cas vendredi. Il ne veut pas que la sanction soit supérieure à un match de suspension. Carcela pourra s'aligner contre Zulte-Waregem vendredi soir. (Belga)

Le refus d'entendre mardi Pierre Locht qui ne disposait pas selon lui d'un mandat en bonne et due forme selon le président de la commission des litiges est illégal", a affirmé vendredi le représentant du Standard, qui était cette fois en possession du document exigé. "La séance de mardi et ses décisions doivent par conséquent être annulées", a soutenu le correspondant qualifié. "J'ai relevé 29 précédentes séances de la commission où la défense n'avait pas non plus un mandat réglementaire (seul un avocat ou le correspondant qualifié du club concerné est théoriquement autorisé à assister un joueur). "Notre droit à la défense a été bafoué. Nous ne voulons pas qu'il y ait deux poids et deux mesures". Le Standard exige de surcroît que l'arbitre de la rencontre Serge Gumienny soit présent. Ce qui n'était pas le cas vendredi. Il ne veut pas que la sanction soit supérieure à un match de suspension. Carcela pourra s'aligner contre Zulte-Waregem vendredi soir. (Belga)