Bien que privé de Vossen, son principal atout offensif, Genk a directement mis Sels en danger. Gand a laissé passer l'orage et commençait même à prendre le dessus quand, à la 18e, Genk a ouvert la marque grâce à un joli but de Cissé (1-0). Titillé, Mboyo a retrouvé ses sensations face à ses anciens équipiers et a doublé la marque à la 29e (2-0). Genk n'a ensuite conservé cette avance que cinq minutes puisque Dejaegere (31e) et Milicevic (34e) ont remis les deux équipes à égalité (2-2). A la reprise, Genk est remonté sur la pelouse avec un Cissé plus axial et un Okriashvili plus positionné à gauche. Cette modification a porté ses fruits, le Géorgien inscrivant en effet le but de la victoire à la 67e (3-2). Gand a vigoureusement réagi et le match est ainsi resté tendu et indécis jusqu'à la dernière seconde. (Belga)

Bien que privé de Vossen, son principal atout offensif, Genk a directement mis Sels en danger. Gand a laissé passer l'orage et commençait même à prendre le dessus quand, à la 18e, Genk a ouvert la marque grâce à un joli but de Cissé (1-0). Titillé, Mboyo a retrouvé ses sensations face à ses anciens équipiers et a doublé la marque à la 29e (2-0). Genk n'a ensuite conservé cette avance que cinq minutes puisque Dejaegere (31e) et Milicevic (34e) ont remis les deux équipes à égalité (2-2). A la reprise, Genk est remonté sur la pelouse avec un Cissé plus axial et un Okriashvili plus positionné à gauche. Cette modification a porté ses fruits, le Géorgien inscrivant en effet le but de la victoire à la 67e (3-2). Gand a vigoureusement réagi et le match est ainsi resté tendu et indécis jusqu'à la dernière seconde. (Belga)