Six matchs au programme samedi en Jupiler League. Dans le fond du classement, Charleroi tentera de poursuivre son redressement. Les Zèbres recevront Saint-Trond, douzième, qui n'est pas encore tout à fait rassuré. Les Carolos devront se passer de Samuel Fabris, indisponible jusqu'à la fin de la saison, et compteront sur leur nouveau buteur israélien Dudu Biton pour affoler le marquoir.

De son côté, Eupen affrontera le Cercle de Bruges au Kehrweg. Un nouveau match capital pour les Germanophones qui sentent le souffle de Charleroi dans leur dos. Le trio d'attaque Lepiller-Dahmane-Vandenbergh devrait être reconduit et sera chargé de trouver la faille dans la défense du Cercle.

Toujours concerné au plus haut point par le maintien malgré sa victoire contre Malines en milieu de semaine, le Lierse se déplacera à Zulte-Waregem avec les trois points comme objectif tandis que le Germinal Beerschot accueillera Courtrai où Lahaye devrait être confirmé dans les buts malgré sa grossière erreur de la semaine dernière.

Dans le top 6, Lokeren se déplacera au Jan Breydel Stadion avec pour but de s'emparer de la quatrième place de leurs hôtes. Les Brugeois, qui viennent d'intégrer Henk Houwaart dans leur staff de scouts, devront se méfier du jeune Deekman, auteur d'un doublé mercredi contre Westerlo.

Concernant la lutte pour le titre, Genk jouera contre Malines à la Cristal Arena. Les Limbourgeois, à trois points du leader anderlechtois au classement, devront s'imposer s'ils veulent mettre la pression sur les épaules de leur rival bruxellois.

Anderlecht se déplacera en effet à Westerlo dimanche à 20h30. Les Mauves auront à coeur de faire oublier à leurs supporters la cuisante défaite en Europa League. Trois jours après la débâcle on verra si les Ajacides n'ont pas fait trop de dégât au moral des joueurs du Sporting.

Enfin, La Gantoise recevra le Standard dans ce qui s'apparente comme l'affiche du week-end. Les Liégeois ne pourront toujours pas compter sur le concours de Mémé Tchité qui devrait être rétabli la semaine suivante.

Jules Monnier (stg)

Six matchs au programme samedi en Jupiler League. Dans le fond du classement, Charleroi tentera de poursuivre son redressement. Les Zèbres recevront Saint-Trond, douzième, qui n'est pas encore tout à fait rassuré. Les Carolos devront se passer de Samuel Fabris, indisponible jusqu'à la fin de la saison, et compteront sur leur nouveau buteur israélien Dudu Biton pour affoler le marquoir. De son côté, Eupen affrontera le Cercle de Bruges au Kehrweg. Un nouveau match capital pour les Germanophones qui sentent le souffle de Charleroi dans leur dos. Le trio d'attaque Lepiller-Dahmane-Vandenbergh devrait être reconduit et sera chargé de trouver la faille dans la défense du Cercle. Toujours concerné au plus haut point par le maintien malgré sa victoire contre Malines en milieu de semaine, le Lierse se déplacera à Zulte-Waregem avec les trois points comme objectif tandis que le Germinal Beerschot accueillera Courtrai où Lahaye devrait être confirmé dans les buts malgré sa grossière erreur de la semaine dernière. Dans le top 6, Lokeren se déplacera au Jan Breydel Stadion avec pour but de s'emparer de la quatrième place de leurs hôtes. Les Brugeois, qui viennent d'intégrer Henk Houwaart dans leur staff de scouts, devront se méfier du jeune Deekman, auteur d'un doublé mercredi contre Westerlo. Concernant la lutte pour le titre, Genk jouera contre Malines à la Cristal Arena. Les Limbourgeois, à trois points du leader anderlechtois au classement, devront s'imposer s'ils veulent mettre la pression sur les épaules de leur rival bruxellois. Anderlecht se déplacera en effet à Westerlo dimanche à 20h30. Les Mauves auront à coeur de faire oublier à leurs supporters la cuisante défaite en Europa League. Trois jours après la débâcle on verra si les Ajacides n'ont pas fait trop de dégât au moral des joueurs du Sporting. Enfin, La Gantoise recevra le Standard dans ce qui s'apparente comme l'affiche du week-end. Les Liégeois ne pourront toujours pas compter sur le concours de Mémé Tchité qui devrait être rétabli la semaine suivante. Jules Monnier (stg)