Van Tichelt partait pourtant comme favori face au Basque, né d'une mère espagnole et d'un père japonais. D'abord en fonction de son classement mondial (2e pour le Belge, contre 38e pour Uematsu), ensuite parce qu'il était invaincu lors de ses quatre derniers combats face à l'Espagnol. Pénalisé de trois avertissements (pour deux à l'Espagnol), Van Tichelt n'a jamais réussi à inquiéter son adversaire vendredi, subissant un ippon à 22 secondes du terme. Outre Van Tichelt, Sami Chouchi est également engagé en moins de 73 kg, où il sera opposé au 1er tour au Turc Hasan Vanlioglu. Joachim Bottieau combattra également vendredi en moins de 81 kg (1er tour face au Biélorusse Aliaksandr Stsiashenka), tandis que Tom Nikiforov en moins de 100 kg et Sofie De Saedelaere (la seule femme) en moins de 78 kg, monteront sur le tatamis samedi. . (Belga)

Van Tichelt partait pourtant comme favori face au Basque, né d'une mère espagnole et d'un père japonais. D'abord en fonction de son classement mondial (2e pour le Belge, contre 38e pour Uematsu), ensuite parce qu'il était invaincu lors de ses quatre derniers combats face à l'Espagnol. Pénalisé de trois avertissements (pour deux à l'Espagnol), Van Tichelt n'a jamais réussi à inquiéter son adversaire vendredi, subissant un ippon à 22 secondes du terme. Outre Van Tichelt, Sami Chouchi est également engagé en moins de 73 kg, où il sera opposé au 1er tour au Turc Hasan Vanlioglu. Joachim Bottieau combattra également vendredi en moins de 81 kg (1er tour face au Biélorusse Aliaksandr Stsiashenka), tandis que Tom Nikiforov en moins de 100 kg et Sofie De Saedelaere (la seule femme) en moins de 78 kg, monteront sur le tatamis samedi. . (Belga)