La Premier League anglaise de football a annoncé ce mercredi dans un communiqué qu'elle décidera jeudi si la première journée du Championnat d'Angleterre 2011-2012 de D1, prévue ce week-end, aura bien lieu, et cela en raison des émeutes qui frappent le pays.

Les directeurs de la première division et leurs homologues des 2e, 3e et 4e divisions se réuniront jeudi pour prendre une décision. "Suite aux derniers développements fournis par la police, nous allons tous examiner la situation jeudi et nous communiquerons ensuite à ce moment là. Mais avec les informations que nous possédons actuellement, il n'y a aucune raison de penser que des matches en dehors de Londres pourraient être affectés", indique la Ligue dans un communiqué.

Alors que le calme semblait être revenu à Londres, ce sont Manchester, Liverpool et Wolverhampton qui ont été violemment touchés mardi soir par les émeutes. "Nous sommes tous attristés par les récents incidents et leurs effets sur la communauté. Nous sommes actuellement en discussion avec nos clubs basés à Londres, la Metropolitan Police et les autorités à propos de la tenue des matches dans la capitale ce week-end", poursuit le texte.

En raison des émeutes, la rencontre amicale Angleterre-Pays-Bas, prévue ce mercredi à Wembley a déjà été annulée tout comme Ghana-Nigeria, qui devait avoir lieu mardi soir à Watford (nord de la capitale).

Enfin, quatre rencontres du 1e tour de la Coupe de la Ligue qui devaient se jouer mardi à Londres (West Ham, Charlton et Crystal Palace) et à Bristol ont également été reportées.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La Premier League anglaise de football a annoncé ce mercredi dans un communiqué qu'elle décidera jeudi si la première journée du Championnat d'Angleterre 2011-2012 de D1, prévue ce week-end, aura bien lieu, et cela en raison des émeutes qui frappent le pays. Les directeurs de la première division et leurs homologues des 2e, 3e et 4e divisions se réuniront jeudi pour prendre une décision. "Suite aux derniers développements fournis par la police, nous allons tous examiner la situation jeudi et nous communiquerons ensuite à ce moment là. Mais avec les informations que nous possédons actuellement, il n'y a aucune raison de penser que des matches en dehors de Londres pourraient être affectés", indique la Ligue dans un communiqué. Alors que le calme semblait être revenu à Londres, ce sont Manchester, Liverpool et Wolverhampton qui ont été violemment touchés mardi soir par les émeutes. "Nous sommes tous attristés par les récents incidents et leurs effets sur la communauté. Nous sommes actuellement en discussion avec nos clubs basés à Londres, la Metropolitan Police et les autorités à propos de la tenue des matches dans la capitale ce week-end", poursuit le texte. En raison des émeutes, la rencontre amicale Angleterre-Pays-Bas, prévue ce mercredi à Wembley a déjà été annulée tout comme Ghana-Nigeria, qui devait avoir lieu mardi soir à Watford (nord de la capitale). Enfin, quatre rencontres du 1e tour de la Coupe de la Ligue qui devaient se jouer mardi à Londres (West Ham, Charlton et Crystal Palace) et à Bristol ont également été reportées. Sportfootmagazine.be, avec Belga