Blondel devra expliquer son geste devant la Commission des litiges le mardi 23 octobre. Après avoir été la victime d'une faute de Buffel face au Racing Genk dimanche pour le compte de la 10e journée de championnat, Jonathan Blondel s'est vengé en adressant un coup des deux pieds au joueur limbourgeois. L'arbitre de la partie M. Dierick a confirmé qu'il n'avait pas vu le geste, ce qui ouvrait la porte à des poursuites sur base des images télés. (BRUNO FAHY)

Blondel devra expliquer son geste devant la Commission des litiges le mardi 23 octobre. Après avoir été la victime d'une faute de Buffel face au Racing Genk dimanche pour le compte de la 10e journée de championnat, Jonathan Blondel s'est vengé en adressant un coup des deux pieds au joueur limbourgeois. L'arbitre de la partie M. Dierick a confirmé qu'il n'avait pas vu le geste, ce qui ouvrait la porte à des poursuites sur base des images télés. (BRUNO FAHY)