"Le PSG peut gagner la Ligue des champions cette saison", estime d'ailleurs le coach d'Anderlecht John van den Brom à la veille de la rencontre. "J'ai vu deux rencontres du PSG à domicile et je dois bien avouer que je suis impressionné. Il y a beaucoup de stars dans cette équipe et le onze aligné est impressionnant. Quand vous avez le luxe, à la mi-temps, de remplacer Zlatan Ibrahimovic par Edinson Cavani, ça en dit long sur la solidité de l'équipe dirigée par Laurent Blanc", estime Van den Brom. Anderlecht est obligé de réaliser un bon résultat face aux Parisiens après avoir perdu ses deux premiers matches de la compétition. Le week-end dernier, le match face à Mons, lanterne rouge en Belgique, n'a pas rassuré. "Nous avons gagné 0-2, mais nous n'avons pas bien joué. Donc j'envisage de modifier mon onze de base. Nous débuterons mercredi avec l'intention de l'emporter, comme à chaque fois. Mais nous sommes bien conscients que la tâche sera compliquée. Si nous sommes dans un très bon jour en tant qu'équipe, tout est possible. J'ai l'intention de demander à mon équipe d'attaquer de manière dosée, car je n'ai pas un noyau pour se contenter de défendre." (Belga)

"Le PSG peut gagner la Ligue des champions cette saison", estime d'ailleurs le coach d'Anderlecht John van den Brom à la veille de la rencontre. "J'ai vu deux rencontres du PSG à domicile et je dois bien avouer que je suis impressionné. Il y a beaucoup de stars dans cette équipe et le onze aligné est impressionnant. Quand vous avez le luxe, à la mi-temps, de remplacer Zlatan Ibrahimovic par Edinson Cavani, ça en dit long sur la solidité de l'équipe dirigée par Laurent Blanc", estime Van den Brom. Anderlecht est obligé de réaliser un bon résultat face aux Parisiens après avoir perdu ses deux premiers matches de la compétition. Le week-end dernier, le match face à Mons, lanterne rouge en Belgique, n'a pas rassuré. "Nous avons gagné 0-2, mais nous n'avons pas bien joué. Donc j'envisage de modifier mon onze de base. Nous débuterons mercredi avec l'intention de l'emporter, comme à chaque fois. Mais nous sommes bien conscients que la tâche sera compliquée. Si nous sommes dans un très bon jour en tant qu'équipe, tout est possible. J'ai l'intention de demander à mon équipe d'attaquer de manière dosée, car je n'ai pas un noyau pour se contenter de défendre." (Belga)