"Ce n'est jamais facile de mettre deux joueurs sur le banc, mais après une semaine d'entraînement, il faut bien choisir. Ce qui a été fait en concertation avec le staff. C'est comme cela pour chaque sélection. Mais tout le monde est d'attaque. Les quatre sont prêts à jouer", a déclaré Johan Van Herck, le capitaine de l'équipe belge jeudi après le tirage au sort des matches qui seront disputés de vendredi à dimanche au Spiroudôme de Charleroi, sur terre battue. Les Serbes ont vivement critiqué le court sur lequel ils évolueront tout au long du week-end. "Je trouve qu'ils poussent un peu", commente Johan Van Herck. "Le terrain n'est pas comme à Roland Garros, il peut être amélioré, mais de là à dire qu'il est injouable, je trouve cela exagéré. "Il y a un peu d'humidité mais on va encore travailler sur le terrain d'ici vendredi, et il sera en meilleur état pour le match", a ajouté David Goffin. (VIRGINIE LEFOUR)

"Ce n'est jamais facile de mettre deux joueurs sur le banc, mais après une semaine d'entraînement, il faut bien choisir. Ce qui a été fait en concertation avec le staff. C'est comme cela pour chaque sélection. Mais tout le monde est d'attaque. Les quatre sont prêts à jouer", a déclaré Johan Van Herck, le capitaine de l'équipe belge jeudi après le tirage au sort des matches qui seront disputés de vendredi à dimanche au Spiroudôme de Charleroi, sur terre battue. Les Serbes ont vivement critiqué le court sur lequel ils évolueront tout au long du week-end. "Je trouve qu'ils poussent un peu", commente Johan Van Herck. "Le terrain n'est pas comme à Roland Garros, il peut être amélioré, mais de là à dire qu'il est injouable, je trouve cela exagéré. "Il y a un peu d'humidité mais on va encore travailler sur le terrain d'ici vendredi, et il sera en meilleur état pour le match", a ajouté David Goffin. (VIRGINIE LEFOUR)