JO de Pyeongchang: quatre nouvelles disciplines ajoutées au programme

JO de Pyeongchang: quatre nouvelles disciplines ajoutées au programme
© AFP

Cette édition 2018 des JO d'hiver détient déjà plusieurs records. Quatre disciplines s'ajoutent au programme olympique. Au total, les athlètes disputeront donc 102 épreuves pour autant de titres olympiques, dans 7 sports et 15 disciplines différentes. Jamais autant d'épreuves n'auront été organisées, ni de médailles décernées dans l'histoire des JO d'hiver.

Cette édition marque également la première participation aux JO d'hiver pour six pays : l'Équateur, l'Erythrée, le Kosovo, la Malaisie, le Nigéria et Singapour.

Enfin, les Jeux de Pyeongchang présenteront un nombre record d'épreuves féminines (44) et mixtes (8).

Oriane Renette.

Le curling en double mixte © REUTERS

Moins de joueurs, moins de pierres et moins de tours. Pour la première fois aux JO de Pyeongchang, une version plus dynamique de ce sport devenu officiel en 1998.

Le Big Air, nouvelle épreuve de snowboard © REUTERS

Lancés à toute vitesse depuis un tremplin, les snowboarders effectuent des figures complexes dans les airs, en essayant d'arriver le plus haut et le plus loin possible.

Mass start pour le patinage de vitesse © REUTERS

Un départ groupé, au coude-à-coude pour les patineurs qui rivaliseront de vitesse durant 16 tours sur une piste glacée de 400 mètres.

Slalom parallèle en équipe © Reuters

Nouveauté dans la catégorie du ski alpin : par équipe de quatre concurrents, seize nations s'affronteront dans un tournoi par élimination directe. Deux skieurs s'élanceront en même temps sur des tracés parallèles de slalom géant. Le premier à franchir la ligne marque le point.

Le Skelton © REUTERS

Discipline officielle des JO depuis 2002. Allongés sur le ventre, la tête la première, les concurrents prennent place sur des planches qu'ils dirigent avec leurs épaules et leurs genoux. Vitesse moyenne : 120 km/h.

Le Short-track : 110 mètres pour faire la différence © REUTERS

Cette épreuve de patinage de vitesse (individuelle ou relais) se dispute sur une piste de 110 mètres, soit près de quatre fois plus courte que la piste traditionnelle. Le contact physique avec les adversaires est donc plus fréquent. Ici, la technique et la puissance prennent le dessus sur l'endurance.

Slopestyle © REUTERS

Apparu aux Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi, le slopestyle s'exécute en ski ou en snowboard. Les sportifs descendent des parcours comprenant des obstacles mais aussi différents reliefs et modules dont ils se servent pour exécuter d'impressionnantes figures acrobatiques.