Le dossier stipule en effet que "91% des infrastructures olympiques sont déjà construites ou programmées" dans le cadre du projet Vision 2030, que le Qatar obtienne ou non les JO.

"Le temps de trajet moyen pour les athlètes serait de 21 minutes, sans tenir compte des progrès que pourraient faire les transports d'ici là", précise encore le projet qatari présenté dans le luxueux Torch Hotel de Doha, situé dans le centre sportif d'Aspire qui abrite le Khalifa Stadium dont la contenance sera portée à 60.000 personnes pour accueillir les épreuves d'athlétisme.

Les cérémonies d'ouverture et de clôture seraient organisés dans le nouveau Stade national de Lusail, au nord de la capitale qatari, qui accueillera les matches d'ouverture et la finale de la Coupe du monde de football 2022.

Grâce à la compacité des sites, les spectateurs pourraient assister à plusieurs épreuves chaque jour alors que les tickets d'entrée ne dépasseront pas les 25 dollars.

Doha, dont la candidature est présidée par le Cheikh Tamim bin Hamad al Thani, prince héritier de l'émirat, a également confirmé vouloir organiser les JO en octobre, du 2 au 18, pour éviter les fortes chaleurs de l'été.

Le Comité international olympique (CIO) doit décider en mai prochain si les cinq requérantes (Istanbul, Tokyo, Bakou, Doha et Madrid) sont autorisées à poser leur candidature à l'élection de la ville hôte des JO 2020 prévue le 7 septembre 2013 à Buenos Aires.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le dossier stipule en effet que "91% des infrastructures olympiques sont déjà construites ou programmées" dans le cadre du projet Vision 2030, que le Qatar obtienne ou non les JO. "Le temps de trajet moyen pour les athlètes serait de 21 minutes, sans tenir compte des progrès que pourraient faire les transports d'ici là", précise encore le projet qatari présenté dans le luxueux Torch Hotel de Doha, situé dans le centre sportif d'Aspire qui abrite le Khalifa Stadium dont la contenance sera portée à 60.000 personnes pour accueillir les épreuves d'athlétisme. Les cérémonies d'ouverture et de clôture seraient organisés dans le nouveau Stade national de Lusail, au nord de la capitale qatari, qui accueillera les matches d'ouverture et la finale de la Coupe du monde de football 2022. Grâce à la compacité des sites, les spectateurs pourraient assister à plusieurs épreuves chaque jour alors que les tickets d'entrée ne dépasseront pas les 25 dollars. Doha, dont la candidature est présidée par le Cheikh Tamim bin Hamad al Thani, prince héritier de l'émirat, a également confirmé vouloir organiser les JO en octobre, du 2 au 18, pour éviter les fortes chaleurs de l'été. Le Comité international olympique (CIO) doit décider en mai prochain si les cinq requérantes (Istanbul, Tokyo, Bakou, Doha et Madrid) sont autorisées à poser leur candidature à l'élection de la ville hôte des JO 2020 prévue le 7 septembre 2013 à Buenos Aires. Sportfootmagazine.be, avec Belga