L'USS Mount Whitney, le navire amiral de la flotte américaine en Méditerranée, a passé le Bosphore et est arrivé en mer Noire mardi avec 300 marins à bord, précise l'US Navy dans un communiqué. Ce navire, équipé de systèmes de communications et de recueil de renseignements, capable de transporter un hélicoptère, est considéré comme un état-major flottant. L'autre vaisseau est une frégate, l'USS Taylor, qui est arrivé en mer Noire mercredi avec 200 hommes à son bord. Pendant leur séjour en mer Noire, les deux navires américains doivent conduire des "opérations de sécurité maritime", selon la Navy. Fin janvier, le Pentagone avait annoncé que deux navires seraient "disponibles en cas de demande pour toute situation d'urgence, en soutien et en consultation avec le gouvernement russe" pendant la durée des JO. La Maison Blanche a par ailleurs réaffirmé mardi que les Etats-Unis avaient pris "toutes les mesures nécessaires" pour assurer la sécurité de leurs ressortissants au Jeux Olympiques. (Belga)

L'USS Mount Whitney, le navire amiral de la flotte américaine en Méditerranée, a passé le Bosphore et est arrivé en mer Noire mardi avec 300 marins à bord, précise l'US Navy dans un communiqué. Ce navire, équipé de systèmes de communications et de recueil de renseignements, capable de transporter un hélicoptère, est considéré comme un état-major flottant. L'autre vaisseau est une frégate, l'USS Taylor, qui est arrivé en mer Noire mercredi avec 200 hommes à son bord. Pendant leur séjour en mer Noire, les deux navires américains doivent conduire des "opérations de sécurité maritime", selon la Navy. Fin janvier, le Pentagone avait annoncé que deux navires seraient "disponibles en cas de demande pour toute situation d'urgence, en soutien et en consultation avec le gouvernement russe" pendant la durée des JO. La Maison Blanche a par ailleurs réaffirmé mardi que les Etats-Unis avaient pris "toutes les mesures nécessaires" pour assurer la sécurité de leurs ressortissants au Jeux Olympiques. (Belga)