Matt, qui remporte ainsi la plus belle victoire de sa carrière à un âge avancé, détrône pour le titre de doyen des champions olympiques de ski alpin le Norvégien Kjetil Aamodt, champion olympique de super-G en 2006 à 34 ans et cinq mois. Double champion du monde (2001, 2007), le skieur de l'Arlberg avait dominé la première manche, et offre une neuvième médaille en ski alpin à son pays à Sotchi, dont trois en or. Sur le second tracé tournant et piégeux, concocté par Ante Kostelic, et une neige fuyant sous les appuis, Hirscher et Kristoffesen, respectivement 9-ème et 15-ème à l'issue du premier parcours, ont affiché une grande maîtrise technique. Henrik Kristoffersen, 19 ans, prend date en s'adjugeant le bronze. Il confirme son potentiel après sa victoire dans la Mecque du slalom, à Schaldming, il y a un mois. Troisième de la première manche, l'Italien Stefano Gross a terminé au pied du podium, ex aequo avec l'Allemand Fritz Dopfer, à 88/100-èmes du vainqueur. Les conditions difficiles ont provoqué de nombreuses sorties de piste, notamment aux dépens des Français Jean-Baptiste Grange et Alexis Pinturault, 5-ème et 8-ème dans la manche initiale. L'Allemand Felix Neureuther, dauphin de Hirscher aux Mondiaux 2013, a également été éliminé. (Belga)

Matt, qui remporte ainsi la plus belle victoire de sa carrière à un âge avancé, détrône pour le titre de doyen des champions olympiques de ski alpin le Norvégien Kjetil Aamodt, champion olympique de super-G en 2006 à 34 ans et cinq mois. Double champion du monde (2001, 2007), le skieur de l'Arlberg avait dominé la première manche, et offre une neuvième médaille en ski alpin à son pays à Sotchi, dont trois en or. Sur le second tracé tournant et piégeux, concocté par Ante Kostelic, et une neige fuyant sous les appuis, Hirscher et Kristoffesen, respectivement 9-ème et 15-ème à l'issue du premier parcours, ont affiché une grande maîtrise technique. Henrik Kristoffersen, 19 ans, prend date en s'adjugeant le bronze. Il confirme son potentiel après sa victoire dans la Mecque du slalom, à Schaldming, il y a un mois. Troisième de la première manche, l'Italien Stefano Gross a terminé au pied du podium, ex aequo avec l'Allemand Fritz Dopfer, à 88/100-èmes du vainqueur. Les conditions difficiles ont provoqué de nombreuses sorties de piste, notamment aux dépens des Français Jean-Baptiste Grange et Alexis Pinturault, 5-ème et 8-ème dans la manche initiale. L'Allemand Felix Neureuther, dauphin de Hirscher aux Mondiaux 2013, a également été éliminé. (Belga)