Le leader de la Coupe du monde s'est imposé avec des sauts à 105,5 et 103,5m avec 278 points, devant le Slovène Peter Prevc (265,3 pts) et le Norvégien Anders Bardal (264,1 pts). A 26 ans, Kamil Stoch est seulement le deuxième Polonais à être champion olympique: le premier Wojciech Fortuna, s'était imposé à Sapporo en 1972 alors que Malysz, présenté comme l'une des meilleurs sauteurs de l'histoire et retraité depuis 2011, a dû se satisfaire de trois médailles d'argent. Le concours n'a pas souri aux cadors comme le Suisse Simon Ammann ou les Autrichiens Gregor Schlierenzauer et Thomas Morgenstern. Ammann, quadruple champion olympique et tenant du titre, a du se contenter de la 17e place. La "Wunderteam" autrichienne a les ailes coupées et attend toujours de remporter un titre qui lui échappe depuis 1992. Son leader Schlierenzauer, 4e mondial, sextuple champion du monde, 52 victoires en Coupe du monde à seulement 24 ans, est 11e, loin de ses légitimes ambitions. "Schlieri", membre de l'équipe d'Autriche sacrée par équipes en 2010, court toujours après son premier sacre olympique en individuel. Morgenstern, qui n'avait plus sauté en compétition depuis une lourde chute à l'entraînement le 10 janvier, a terminé 14e. Thomas Diethart, vainqueur surprise des Quatre tremplins, est 4e. (Belga)

Le leader de la Coupe du monde s'est imposé avec des sauts à 105,5 et 103,5m avec 278 points, devant le Slovène Peter Prevc (265,3 pts) et le Norvégien Anders Bardal (264,1 pts). A 26 ans, Kamil Stoch est seulement le deuxième Polonais à être champion olympique: le premier Wojciech Fortuna, s'était imposé à Sapporo en 1972 alors que Malysz, présenté comme l'une des meilleurs sauteurs de l'histoire et retraité depuis 2011, a dû se satisfaire de trois médailles d'argent. Le concours n'a pas souri aux cadors comme le Suisse Simon Ammann ou les Autrichiens Gregor Schlierenzauer et Thomas Morgenstern. Ammann, quadruple champion olympique et tenant du titre, a du se contenter de la 17e place. La "Wunderteam" autrichienne a les ailes coupées et attend toujours de remporter un titre qui lui échappe depuis 1992. Son leader Schlierenzauer, 4e mondial, sextuple champion du monde, 52 victoires en Coupe du monde à seulement 24 ans, est 11e, loin de ses légitimes ambitions. "Schlieri", membre de l'équipe d'Autriche sacrée par équipes en 2010, court toujours après son premier sacre olympique en individuel. Morgenstern, qui n'avait plus sauté en compétition depuis une lourde chute à l'entraînement le 10 janvier, a terminé 14e. Thomas Diethart, vainqueur surprise des Quatre tremplins, est 4e. (Belga)