Stoch, champion du monde en 2013, qui devient le 3-ème homme de l'histoire à réaliser le doublé petit/grand tremplin, a devancé le vétéran japonais Noraiki Kasai (277,4 points), 41 ans, 2-ème, et le Slovène Peter Prevc (274,8 points), médaille de bronze. Avant Stoch, seuls le Finlandais Matti Nykaenen (1988) et le Suisse Simon Ammann, par deux fois fois (2002 et 2010), avaient réalisé le doublé aux JO. Le Japonais Kasai marque aussi l'histoire, en décrochant 20 ans après sa médaille d'argent des JO de Lillehammer (1994), une nouvelle médaille olympique. Il égale le plus grand nombre d'années entre deux médailles olympiques, ce qu'avaient également réalisé le lugeur américain John Heaton et le hockeyeur suisse Richard Torriani, médaillés aux Jeux de 1928 et de 1948. L'Allemand Severin Freund (272,2 points), 3-ème à l'issue de la 1-ère manche mais finalement 4-ème, était inconsolable et en larmes dans un coin après avoir manqué pour 2,6 points le podium où l'Allemagne est absente depuis la médaille d'argent de Sven Hannawald en 2002. Le Suisse Simon Ammann (239,2) quadruple médaillé d'or en deux JO, 2002 et 2010, n'a terminé que 23-ème. (Belga)

Stoch, champion du monde en 2013, qui devient le 3-ème homme de l'histoire à réaliser le doublé petit/grand tremplin, a devancé le vétéran japonais Noraiki Kasai (277,4 points), 41 ans, 2-ème, et le Slovène Peter Prevc (274,8 points), médaille de bronze. Avant Stoch, seuls le Finlandais Matti Nykaenen (1988) et le Suisse Simon Ammann, par deux fois fois (2002 et 2010), avaient réalisé le doublé aux JO. Le Japonais Kasai marque aussi l'histoire, en décrochant 20 ans après sa médaille d'argent des JO de Lillehammer (1994), une nouvelle médaille olympique. Il égale le plus grand nombre d'années entre deux médailles olympiques, ce qu'avaient également réalisé le lugeur américain John Heaton et le hockeyeur suisse Richard Torriani, médaillés aux Jeux de 1928 et de 1948. L'Allemand Severin Freund (272,2 points), 3-ème à l'issue de la 1-ère manche mais finalement 4-ème, était inconsolable et en larmes dans un coin après avoir manqué pour 2,6 points le podium où l'Allemagne est absente depuis la médaille d'argent de Sven Hannawald en 2002. Le Suisse Simon Ammann (239,2) quadruple médaillé d'or en deux JO, 2002 et 2010, n'a terminé que 23-ème. (Belga)