"Une médaille de bronze n'est cependant possible que s'il est vraiment au meilleur de sa forme et si l'un de ses concurrents connaît un problème", a ajouté Bart Veldkamp vendredi à l'Adler Arena à quelques heures de la cérémonie d'ouverture. Bart Swings, 23 ans, a hérité du Néerlandais Jan Blokhuijsen et s'élancera dans l'avant-dernière série. Blokhuijsen, c'est le champion d'Europe allround en titre, en l'absence il est vrai de son compatriote Sven Kramer. "Jan est en effet un exceptionnel adversaire pour Bart", a encore commenté Bart Veldkamp. "Il sait ce qu'il fait et patine de façon très constante. Bart a besoin de patiner contre quelqu'un d'à peu près le même niveau. Un bon tirage donne déjà un bon sentiment pour les jeunes patineurs." Avec son expérience de champion olympique (en 1992 sur 10.000m), Bart Veldkamp peut porter un jugement pertinent sur son élève. "Il a les bases, et laisse entrevoir de très belles choses à l'entraînement. Pour l'instant, il a un très bon niveau. Il est arrivé serein aux jeux et ne rentre en piste que samedi. La piste ici est artificielle. C'est un avantage pour lui parce qu'on peut aller plus vite dans les couloirs les plus lents. Mais le niveau ici est énorme, tout le monde va être rapide." (Belga)

"Une médaille de bronze n'est cependant possible que s'il est vraiment au meilleur de sa forme et si l'un de ses concurrents connaît un problème", a ajouté Bart Veldkamp vendredi à l'Adler Arena à quelques heures de la cérémonie d'ouverture. Bart Swings, 23 ans, a hérité du Néerlandais Jan Blokhuijsen et s'élancera dans l'avant-dernière série. Blokhuijsen, c'est le champion d'Europe allround en titre, en l'absence il est vrai de son compatriote Sven Kramer. "Jan est en effet un exceptionnel adversaire pour Bart", a encore commenté Bart Veldkamp. "Il sait ce qu'il fait et patine de façon très constante. Bart a besoin de patiner contre quelqu'un d'à peu près le même niveau. Un bon tirage donne déjà un bon sentiment pour les jeunes patineurs." Avec son expérience de champion olympique (en 1992 sur 10.000m), Bart Veldkamp peut porter un jugement pertinent sur son élève. "Il a les bases, et laisse entrevoir de très belles choses à l'entraînement. Pour l'instant, il a un très bon niveau. Il est arrivé serein aux jeux et ne rentre en piste que samedi. La piste ici est artificielle. C'est un avantage pour lui parce qu'on peut aller plus vite dans les couloirs les plus lents. Mais le niveau ici est énorme, tout le monde va être rapide." (Belga)