"Ce soir (mardi soir), c'est le tirage au sort, mais il y a peu de chances que je sois au départ", a expliqué Bart Swings à l'issue de sa séance d'entraînement à l'Adler Arena mardi matin. "Je ne vais pas attendre non plus mercredi pour savoir si je patine ou pas. Si je ne suis pas sûr ce soir, je ne le ferai pas. J'irai m'entraîner à la place", a expliqué le Louvaniste qui aura 23 ans mercredi. "Je me reposerai et m'entraînerai, mais j'irais voir avec plaisir les séries", a encore ajouté Bart Swings, 4e du 5.000m samedi dernier, et qui rêve pourquoi pas de briser l'hégémonie batave. Les Néerlandais ont en effet réussi le triplé lors des deux premières épreuves, tant sur 5.000m que sur 500m lundi avec le succès de Michel Mulder que Bart Swings connaît bien pour figurer dans la même équipe (Powerslide) en roller skate l'été. (Belga)

"Ce soir (mardi soir), c'est le tirage au sort, mais il y a peu de chances que je sois au départ", a expliqué Bart Swings à l'issue de sa séance d'entraînement à l'Adler Arena mardi matin. "Je ne vais pas attendre non plus mercredi pour savoir si je patine ou pas. Si je ne suis pas sûr ce soir, je ne le ferai pas. J'irai m'entraîner à la place", a expliqué le Louvaniste qui aura 23 ans mercredi. "Je me reposerai et m'entraînerai, mais j'irais voir avec plaisir les séries", a encore ajouté Bart Swings, 4e du 5.000m samedi dernier, et qui rêve pourquoi pas de briser l'hégémonie batave. Les Néerlandais ont en effet réussi le triplé lors des deux premières épreuves, tant sur 5.000m que sur 500m lundi avec le succès de Michel Mulder que Bart Swings connaît bien pour figurer dans la même équipe (Powerslide) en roller skate l'été. (Belga)