"Tout se passe comme prévu. On peut commencer", souriait encore la patineuse. "J'ai sciemment évité des épreuves de tests, parce que je voulais éviter le stress de la compétition. Mais je dois avouer que je suis tout de même impressionné par l'événement. D'habitude, je ne ressens du stress que le jour de la course, mais, ici c'est autre chose vu toute l'effervescence autour." Jelena Peeters ne dispose que relativement peu d'expérience en patinage qu'elle pratique depuis 3 ans après avoir débuté en roller. Elle a pu faire connaissance avec la piste olympique l'année passée avec les championnats du monde. "Je vais essayer de donner le meilleur de moi-même. Je suis consciente que je devrais faire la meilleure course de ma saison ici. Si c'est le cas, je serai déjà contente. Le niveau est énorme ici." Jelena Peeters ne connaîtra son tirage que samedi soir. "Je souhaiterais pouvoir patiner avec quelqu'un de mon niveau. Et suivant la procédure du tirage au sort, je devrais éviter les meilleurs patineuses." (Belga)

"Tout se passe comme prévu. On peut commencer", souriait encore la patineuse. "J'ai sciemment évité des épreuves de tests, parce que je voulais éviter le stress de la compétition. Mais je dois avouer que je suis tout de même impressionné par l'événement. D'habitude, je ne ressens du stress que le jour de la course, mais, ici c'est autre chose vu toute l'effervescence autour." Jelena Peeters ne dispose que relativement peu d'expérience en patinage qu'elle pratique depuis 3 ans après avoir débuté en roller. Elle a pu faire connaissance avec la piste olympique l'année passée avec les championnats du monde. "Je vais essayer de donner le meilleur de moi-même. Je suis consciente que je devrais faire la meilleure course de ma saison ici. Si c'est le cas, je serai déjà contente. Le niveau est énorme ici." Jelena Peeters ne connaîtra son tirage que samedi soir. "Je souhaiterais pouvoir patiner avec quelqu'un de mon niveau. Et suivant la procédure du tirage au sort, je devrais éviter les meilleurs patineuses." (Belga)