Jeudi à l'Iceberg Palace, Jorik Hendrickx tentera de figurer parmi les 24 qualifiés - sur 30 engagés - pour le programme libre vendredi. "Je veux avant tout emmagasiner le plus d'expérience possible et utiliser ses jeux Olympiques comme une grande école et me donner les chances e pouvoir accrocher un top 8 dans 4 ans en Corée du Sud", avait expliqué le benjamin de la délégation belge. Jorik Hendrickx a pu effectuer le voyage en Russie grâce à une brillante 9e place aux championnats d'Europe à Budapest le mois dernier. Les jeux Olympiques constituent bien entendu un niveau supérieur avec notamment le Canadien Patrick Chan, triple champion du monde, l'Espagnol Javier Fernandez, le jeune Japonais Yuzuru Hanyu, 19 ans, ou le Kazakh Denis Ten lijken pour ne citer que quelques uns des prétendants au podium. Le Russe Evgeny Plushenko, 31 ans, de retour sur la glace et vice-champion olympique en titre, fondent aussi certains espoirs à domicile. (Belga)

Jeudi à l'Iceberg Palace, Jorik Hendrickx tentera de figurer parmi les 24 qualifiés - sur 30 engagés - pour le programme libre vendredi. "Je veux avant tout emmagasiner le plus d'expérience possible et utiliser ses jeux Olympiques comme une grande école et me donner les chances e pouvoir accrocher un top 8 dans 4 ans en Corée du Sud", avait expliqué le benjamin de la délégation belge. Jorik Hendrickx a pu effectuer le voyage en Russie grâce à une brillante 9e place aux championnats d'Europe à Budapest le mois dernier. Les jeux Olympiques constituent bien entendu un niveau supérieur avec notamment le Canadien Patrick Chan, triple champion du monde, l'Espagnol Javier Fernandez, le jeune Japonais Yuzuru Hanyu, 19 ans, ou le Kazakh Denis Ten lijken pour ne citer que quelques uns des prétendants au podium. Le Russe Evgeny Plushenko, 31 ans, de retour sur la glace et vice-champion olympique en titre, fondent aussi certains espoirs à domicile. (Belga)