Pendant l'échauffement, le patineur de 31 ans, sacré dimanche avec la nouvelle épreuve par équipes grâce notamment à sa victoire dans l'épreuve masculine, s'est tenu le dos, opéré il y a un an. Il est allé voir le juge central pour lui signifier qu'il renonçait. Le triple champion du monde et champion olympique en 2006 à Turin (il fut médaille d'argent en 2002 et en 2010) s'est échauffé avec difficultés et après s'être mal réceptionné sur un triple axel. Il est allé voir son entraîneur de toujours en bord de piste, Alexei Mishin. Les deux hommes ont parlé et Plushenko est revenu sur le centre de la piste à l'appel de son nom, annonçant son entrée en lice, sous les cris du public. Le Russe a salué les spectateurs, plutôt surpris, et a quitté la glace. "J'ai renoncé pour ne pas compromettre ma santé" a confié la patineur au micro de FranceTelevision. Plushenko doit lancer prochainement une tournée de patinage artistique en compagnie d'autres champions. Plushenko avait déjà gagné son pari: décrocher à nouveau de l'or olympique, ce qu'il a fait dimanche avec le titre de la nouvelle épreuve par équipes. Il s'est offert une 4e médaille aux Jeux pour égaler le seul patineur à ce niveau dans l'Histoire du patinage, le Suédois Gillis Graefstroem (de 1920 à 1932). (Belga)

Pendant l'échauffement, le patineur de 31 ans, sacré dimanche avec la nouvelle épreuve par équipes grâce notamment à sa victoire dans l'épreuve masculine, s'est tenu le dos, opéré il y a un an. Il est allé voir le juge central pour lui signifier qu'il renonçait. Le triple champion du monde et champion olympique en 2006 à Turin (il fut médaille d'argent en 2002 et en 2010) s'est échauffé avec difficultés et après s'être mal réceptionné sur un triple axel. Il est allé voir son entraîneur de toujours en bord de piste, Alexei Mishin. Les deux hommes ont parlé et Plushenko est revenu sur le centre de la piste à l'appel de son nom, annonçant son entrée en lice, sous les cris du public. Le Russe a salué les spectateurs, plutôt surpris, et a quitté la glace. "J'ai renoncé pour ne pas compromettre ma santé" a confié la patineur au micro de FranceTelevision. Plushenko doit lancer prochainement une tournée de patinage artistique en compagnie d'autres champions. Plushenko avait déjà gagné son pari: décrocher à nouveau de l'or olympique, ce qu'il a fait dimanche avec le titre de la nouvelle épreuve par équipes. Il s'est offert une 4e médaille aux Jeux pour égaler le seul patineur à ce niveau dans l'Histoire du patinage, le Suédois Gillis Graefstroem (de 1920 à 1932). (Belga)