Loch, déjà sacré en 2010 à Vancouver (Canada), s'est imposé au terme des quatre manches disputées, samedi et dimanche, sur la piste du Centre des sports de glisse Sanki. L'Allemand a triomphé avec une avance confortable devant le Russe de 42 ans, Albert Demchenko, 2e à 476/1000e, et l'Italien de 40 ans, Armin Zöggeler, 3e à 1 sec 271/1000e, qui décroche sa sixième médaille en autant de participations aux JO (dont 2 titres en 2002 et 2006). Mais Loch, qui était devenu en 2008 à 18 ans le plus jeune champion du monde de l'histoire, a connu quelques frayeurs face à ses glorieux rivaux. Demchenko avait réalisé le meilleur temps lors de la première manche, reléguant, record de la piste à la clef, Loch à 15/1000e. L'Allemand, grand favori de l'épreuve et triple vainqueur de la Coupe du monde, a remis dès la 2e manche ses aînés à leurs places, sans égard pour leur âge et leur palmarès. Si la discipline conserve aussi bien, Loch, du haut de ses 24 ans, peut espérer se construire un palmarès sans égal alors qu'il revendique déjà deux titres olympiques, huit titres mondiaux et 29 victoires en Coupe du monde. Le Tongien Bruno Banani a terminé à une encourageante 32e place sur 39. (Belga)

Loch, déjà sacré en 2010 à Vancouver (Canada), s'est imposé au terme des quatre manches disputées, samedi et dimanche, sur la piste du Centre des sports de glisse Sanki. L'Allemand a triomphé avec une avance confortable devant le Russe de 42 ans, Albert Demchenko, 2e à 476/1000e, et l'Italien de 40 ans, Armin Zöggeler, 3e à 1 sec 271/1000e, qui décroche sa sixième médaille en autant de participations aux JO (dont 2 titres en 2002 et 2006). Mais Loch, qui était devenu en 2008 à 18 ans le plus jeune champion du monde de l'histoire, a connu quelques frayeurs face à ses glorieux rivaux. Demchenko avait réalisé le meilleur temps lors de la première manche, reléguant, record de la piste à la clef, Loch à 15/1000e. L'Allemand, grand favori de l'épreuve et triple vainqueur de la Coupe du monde, a remis dès la 2e manche ses aînés à leurs places, sans égard pour leur âge et leur palmarès. Si la discipline conserve aussi bien, Loch, du haut de ses 24 ans, peut espérer se construire un palmarès sans égal alors qu'il revendique déjà deux titres olympiques, huit titres mondiaux et 29 victoires en Coupe du monde. Le Tongien Bruno Banani a terminé à une encourageante 32e place sur 39. (Belga)