"Je veux bien sûr faire le mieux possible et d'abord emmagasiner encore de l'expérience", a expliqué Jelena Peeters. "Je suis 35e sur 36 engagés, c'est déjà incroyable d'être là. J'ai besoin de disputer ce 1.500m dans la perspective des compétitions toutes distances. Et je n'ai de toute façon rien à perdre", a-t-elle ajouté sachant qu'elle patinera dans la deuxième paire avec la Sud-Coréenne Bo-reum Kim, ancienne spécialiste de short-track. La grande favorite de la distance sera la Néerlandaise Ireen Wüst, tenante du titre et déjà en or sur 3.000m à Sotchi et en argent sur 1.000m. La Tchèque Martina Sablikova a par contre décidé de faire l'impasse sur le 1.500m pour se focaliser entièrement sur le 5.000m. Une distance visée aussi par l'Allemande Claudia Pechstein, 41 ans, qui disputera ce 1.500m en guise d'entraînement. (Belga)

"Je veux bien sûr faire le mieux possible et d'abord emmagasiner encore de l'expérience", a expliqué Jelena Peeters. "Je suis 35e sur 36 engagés, c'est déjà incroyable d'être là. J'ai besoin de disputer ce 1.500m dans la perspective des compétitions toutes distances. Et je n'ai de toute façon rien à perdre", a-t-elle ajouté sachant qu'elle patinera dans la deuxième paire avec la Sud-Coréenne Bo-reum Kim, ancienne spécialiste de short-track. La grande favorite de la distance sera la Néerlandaise Ireen Wüst, tenante du titre et déjà en or sur 3.000m à Sotchi et en argent sur 1.000m. La Tchèque Martina Sablikova a par contre décidé de faire l'impasse sur le 1.500m pour se focaliser entièrement sur le 5.000m. Une distance visée aussi par l'Allemande Claudia Pechstein, 41 ans, qui disputera ce 1.500m en guise d'entraînement. (Belga)