Les performances olympiques du Brabançon ne sont pas passées inaperçues à Herent. "Pendant les JO d'hiver, il n'y avait que deux types de personnes à Herent", plaisante l'échevin des Sports, Philippe Scheys. "Ceux qui regardaient depuis la pointe de leur siège et ceux qui étaient collés à l'écran. C'est également surprenant comme Bart Swings est devenu un sujet courant dans les écoles. Les professeurs le présentent comme le grand exemple, le jeune homme qui a su combiner sport de haut niveau et études universitaires. Sa persévérance est sans aucun doute une clé du succès". Le sportif s'est montré ambitieux devant son public. Son prochain objectif: le mondial allround à Heerenveen, les 22 et 23 mars, où il a une médaille de bronze à défendre. "Défendre le bronze, c'est mon but", annonce le jeune homme. "Après, il sera temps de faire une pause, de se recentrer sur la famille et les amis. Nous travaillerons ensuite petit à petit pour atteindre les JO de 2018, où je dois être au top". (Belga)

Les performances olympiques du Brabançon ne sont pas passées inaperçues à Herent. "Pendant les JO d'hiver, il n'y avait que deux types de personnes à Herent", plaisante l'échevin des Sports, Philippe Scheys. "Ceux qui regardaient depuis la pointe de leur siège et ceux qui étaient collés à l'écran. C'est également surprenant comme Bart Swings est devenu un sujet courant dans les écoles. Les professeurs le présentent comme le grand exemple, le jeune homme qui a su combiner sport de haut niveau et études universitaires. Sa persévérance est sans aucun doute une clé du succès". Le sportif s'est montré ambitieux devant son public. Son prochain objectif: le mondial allround à Heerenveen, les 22 et 23 mars, où il a une médaille de bronze à défendre. "Défendre le bronze, c'est mon but", annonce le jeune homme. "Après, il sera temps de faire une pause, de se recentrer sur la famille et les amis. Nous travaillerons ensuite petit à petit pour atteindre les JO de 2018, où je dois être au top". (Belga)