"Ce sera le moment et ce sera l'année où je me distinguerai des autres athlètes dans le monde", a déclaré le sprinter de 25 ans au site internet du quotidien britannique The Guardian. "De nombreux athlètes de légende, beaucoup de gens m'ont précédé. Mais mon heure est venue", a-t-il ajouté.

Triple champion olympique à Pékin 2008, avec le 4x100 m, Bolt a connu une saison passable jusque-là, étant notamment battu par son compatriote Yohan Blake sur 100 m et 200 m lors des sélections jamaïcaines fin juin.

Absent à la réunion de la Ligue de diamant à Monaco en raison d'un "léger problème" - ce qui a avivé les rumeurs de blessure - puis victime d'un petit accident de voiture, la vedette a tenu à balayer toutes inquiétudes. "C'est toujours bon de perdre, cela m'a réveillé", a-t-il d'abord souligné. "A chaque séance d'entraînement, je m'améliore. Je n'ai rien d'autre à faire maintenant, aucun soucis, je ne fais que m'entraîner, manger et dormir", a-t-il poursuivi.

Bolt a également relevé que ces Jeux Olympiques seraient un examen de passage déterminant pour Blake, qui devra également affronter la concurrence de Tyson Gay - "l'un des plus féroces sur la piste" - Asafa Powell et Justin Gatlin.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Ce sera le moment et ce sera l'année où je me distinguerai des autres athlètes dans le monde", a déclaré le sprinter de 25 ans au site internet du quotidien britannique The Guardian. "De nombreux athlètes de légende, beaucoup de gens m'ont précédé. Mais mon heure est venue", a-t-il ajouté. Triple champion olympique à Pékin 2008, avec le 4x100 m, Bolt a connu une saison passable jusque-là, étant notamment battu par son compatriote Yohan Blake sur 100 m et 200 m lors des sélections jamaïcaines fin juin. Absent à la réunion de la Ligue de diamant à Monaco en raison d'un "léger problème" - ce qui a avivé les rumeurs de blessure - puis victime d'un petit accident de voiture, la vedette a tenu à balayer toutes inquiétudes. "C'est toujours bon de perdre, cela m'a réveillé", a-t-il d'abord souligné. "A chaque séance d'entraînement, je m'améliore. Je n'ai rien d'autre à faire maintenant, aucun soucis, je ne fais que m'entraîner, manger et dormir", a-t-il poursuivi. Bolt a également relevé que ces Jeux Olympiques seraient un examen de passage déterminant pour Blake, qui devra également affronter la concurrence de Tyson Gay - "l'un des plus féroces sur la piste" - Asafa Powell et Justin Gatlin. Sportfootmagazine.be, avec Belga