Ces primes, financées par le Fonds InBev-Baillet Latour (FIBL), ont été remises aux athlètes. Son secrétaire général, Alain De Waele les a remises aux 43 athlètes concernés, qui se sont partagés une somme globale de 159.000 € A cela s'ajoute les primes promises aux coaches, le montant global, brut, avant impôt, avoisinne ainsi 187.250 euros. Lionel Cox, médaillé d'argent au tir à la carabine, a reçu la prime la plus élevée avec 30.000 euros. Charline Van Snick (judo/-48kg) et Evi Van Acker (voile/Laser Radial), chacune avec une médaille de bronze, ont reçu 20.000 euros. Dirk Van Tichelt (-73kg) éliminé en 8e de finale de son tableau par Nicholas Delpopolo a été "repêché". Il est vrai que l'Américain, 7e, avait été contrôlé positif au cannabis. Dirk Van Tichelt, 7e, hérite ainsi d'un diplôme olympique. Les Belges ont obtenu au total 15 diplômes olympiques (Top 8), contre 10 à Pékin en 2008 où le montant des primes accordées par le COIB avait été de 238.000 euros. A Athènes en 2004, un total de 210.000 euros de primes avaient été distribué pour 6,3 millions de FB (environ 156.000 euros) à Sydney en 2000. . (MUA)

Ces primes, financées par le Fonds InBev-Baillet Latour (FIBL), ont été remises aux athlètes. Son secrétaire général, Alain De Waele les a remises aux 43 athlètes concernés, qui se sont partagés une somme globale de 159.000 € A cela s'ajoute les primes promises aux coaches, le montant global, brut, avant impôt, avoisinne ainsi 187.250 euros. Lionel Cox, médaillé d'argent au tir à la carabine, a reçu la prime la plus élevée avec 30.000 euros. Charline Van Snick (judo/-48kg) et Evi Van Acker (voile/Laser Radial), chacune avec une médaille de bronze, ont reçu 20.000 euros. Dirk Van Tichelt (-73kg) éliminé en 8e de finale de son tableau par Nicholas Delpopolo a été "repêché". Il est vrai que l'Américain, 7e, avait été contrôlé positif au cannabis. Dirk Van Tichelt, 7e, hérite ainsi d'un diplôme olympique. Les Belges ont obtenu au total 15 diplômes olympiques (Top 8), contre 10 à Pékin en 2008 où le montant des primes accordées par le COIB avait été de 238.000 euros. A Athènes en 2004, un total de 210.000 euros de primes avaient été distribué pour 6,3 millions de FB (environ 156.000 euros) à Sydney en 2000. . (MUA)