"Que nous soyons tous les deux en finale, c'est tout simplement fantastique", s'est réjoui Kevin, deuxième de sa demi-finale en 44.84. "Je n'avais pas de supers sensations avant la course. Je n'ai pas bien dormi et j'étais assez nerveux. Le stress a certainement joué un rôle aujourd'hui, mais on doit faire avec dans un tournoi."

Malgré une contracture, Jonathan, s'est également qualifié pour la finale via le repêchage au chrono. Il a réalisé un moins bon temps qu'à son habitude. "Jo a juré pendant toute la journée", a déclaré Kevin. "J'ai tout de suite vu au départ qu'il n'était pas à 100%. Mais bon, nous sommes tous les deux en finale. Maintenant, il s'agit de récupérer le plus possible pour ce lundi. Tout est possible, même une médaille."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Que nous soyons tous les deux en finale, c'est tout simplement fantastique", s'est réjoui Kevin, deuxième de sa demi-finale en 44.84. "Je n'avais pas de supers sensations avant la course. Je n'ai pas bien dormi et j'étais assez nerveux. Le stress a certainement joué un rôle aujourd'hui, mais on doit faire avec dans un tournoi." Malgré une contracture, Jonathan, s'est également qualifié pour la finale via le repêchage au chrono. Il a réalisé un moins bon temps qu'à son habitude. "Jo a juré pendant toute la journée", a déclaré Kevin. "J'ai tout de suite vu au départ qu'il n'était pas à 100%. Mais bon, nous sommes tous les deux en finale. Maintenant, il s'agit de récupérer le plus possible pour ce lundi. Tout est possible, même une médaille." Sportfootmagazine.be, avec Belga