"Moi, je n'ai pas à me plaindre. Je suis au couloir 2, car je me suis qualifié au temps. Mais pour Kevin, il est au couloir 9, ça c'est dommage. J'ai essayé de bien partir, mais avec ma cuisse c'était difficile." Ressentant une contracture juste avant la demi-finale la veille, Jonathan Borlée a avoué avoir été gêné. "J'ai essayé de ne pas y penser. Mais elle était là. Je ne cherche pas d'excuse. C'est en demi-finale que cela m'a perturbé. Ce n'est jamais la meilleure préparation pour démarrer une demi-finale". Auteur d'un chrono de 44.43 samedi en série, Jonathan Borlée pensait pouvoir refaire ce temps. "Cela c'était samedi, on est lundi. Je sais que je suis capable de le refaire, je n'ai pas réussi et cette contracture m'a emm.. . Voilà. On a deux jours avant le 4x400m, je pense que ça ira. Il y a de la frustration. Nous sommes des sportifs de haut niveau. On s'entraîne dur tous les jours pour aller chercher des records et des podiums. Malheureusement, ce ne sera pas pour cette année. En individuel, en tous cas."

Avec Belga

"Moi, je n'ai pas à me plaindre. Je suis au couloir 2, car je me suis qualifié au temps. Mais pour Kevin, il est au couloir 9, ça c'est dommage. J'ai essayé de bien partir, mais avec ma cuisse c'était difficile." Ressentant une contracture juste avant la demi-finale la veille, Jonathan Borlée a avoué avoir été gêné. "J'ai essayé de ne pas y penser. Mais elle était là. Je ne cherche pas d'excuse. C'est en demi-finale que cela m'a perturbé. Ce n'est jamais la meilleure préparation pour démarrer une demi-finale". Auteur d'un chrono de 44.43 samedi en série, Jonathan Borlée pensait pouvoir refaire ce temps. "Cela c'était samedi, on est lundi. Je sais que je suis capable de le refaire, je n'ai pas réussi et cette contracture m'a emm.. . Voilà. On a deux jours avant le 4x400m, je pense que ça ira. Il y a de la frustration. Nous sommes des sportifs de haut niveau. On s'entraîne dur tous les jours pour aller chercher des records et des podiums. Malheureusement, ce ne sera pas pour cette année. En individuel, en tous cas." Avec Belga