Hans Van Alphen était content de sa première journée du décathlon des jeux Olympiques de Londres après "5 épreuves d'un très bon niveau", a-t-il expliqué mercredi. Cinquième au général à mi-parcours, Hans Van Alphen ne voulait pas trop s'occuper du classement avant la perche, 9e et avant-dernière épreuve avant le 1.500m de clôture jeudi. "Nous verrons où l'on en sera alors, mais avant il y a encore trois épreuves très techniques. Je ne regarde jamais le classement."

"C'est une bonne journée", a ajouté encore Hans Van Alphen. "C'était un peu particulier sur 100m, car quelqu'un à la perche recevait juste les applaudissements et avec le bruit on aurait bien voulu attendre, mais personne n'a osé lever la main de peur de prendre un faux départ. Mon départ n'était pas très bon, et le vent contraire, mais ça a été. Il y au trois sauts de très bon niveau à la longueur, avec un record personnel, de peu. Même chose au poids avec trois bons lancers. A la hauteur, je passe 2m05, c'est très bien. Je n'ai pas vraiment eu peur à 1m93, mais on aimerait bien entendu éviter de passer au dernier essai. J'ai bien rectifié ensuite. Le 400m, c'est toujours difficile. 300, ça va, mais il en reste 100. J'ai essayé de profiter de l'ambiance. On est à mi-chemin. Je vais essayer de récupérer au mieux. Manger et dormir, mais la nuit sera courte".

Sportfootmagzine.be, avec Belga

Hans Van Alphen était content de sa première journée du décathlon des jeux Olympiques de Londres après "5 épreuves d'un très bon niveau", a-t-il expliqué mercredi. Cinquième au général à mi-parcours, Hans Van Alphen ne voulait pas trop s'occuper du classement avant la perche, 9e et avant-dernière épreuve avant le 1.500m de clôture jeudi. "Nous verrons où l'on en sera alors, mais avant il y a encore trois épreuves très techniques. Je ne regarde jamais le classement." "C'est une bonne journée", a ajouté encore Hans Van Alphen. "C'était un peu particulier sur 100m, car quelqu'un à la perche recevait juste les applaudissements et avec le bruit on aurait bien voulu attendre, mais personne n'a osé lever la main de peur de prendre un faux départ. Mon départ n'était pas très bon, et le vent contraire, mais ça a été. Il y au trois sauts de très bon niveau à la longueur, avec un record personnel, de peu. Même chose au poids avec trois bons lancers. A la hauteur, je passe 2m05, c'est très bien. Je n'ai pas vraiment eu peur à 1m93, mais on aimerait bien entendu éviter de passer au dernier essai. J'ai bien rectifié ensuite. Le 400m, c'est toujours difficile. 300, ça va, mais il en reste 100. J'ai essayé de profiter de l'ambiance. On est à mi-chemin. Je vais essayer de récupérer au mieux. Manger et dormir, mais la nuit sera courte". Sportfootmagzine.be, avec Belga