Quatre nations par zones (Afrique, Amériques, Asie-Océanie et Europe) sont qualifiées, réparties en quatre groupes dont les deux premiers joueront les quarts de finale. Un maximum de trois joueurs âgés de 23 ans ou plus est autorisé dans un effectif de 18 joueurs.

Encore l'Espagne ? La "Roja" règne depuis 2008 et vient de boucler début juillet un historique triplé Euro-Mondial-Euro. Les Espoirs, eux, ont été sacrés champions d'Europe 2011, avec le même style de jeu. Ils viseront un second titre olympique après celui de 1992 à Barcelone. La "Rojita" de Luis Milla, qui entamera son tournoi contre le Japon à Glasgow, comprend trois vainqueurs de l'Euro 2012 : Jordi Alba (tout juste recruté par le Barça), Juan Mata (Chelsea) et Javi Martinez (Athletico Bilbao).

Le Brésil, lui, a tout gagné. Sauf le tournoi olympique messieurs. L'objectif du sélectionneur Mano Menezes est donc de combler cette lacune, mais surtout de préparer le Mondial 2014 à domicile en s'appuyant sur la génération Neymar (Pato, Ganso, Lucas...). Première étape à Cardiff, jeudi, contre l'Egypte.

Autre attraction, la Grande-Bretagne, qui entrera en scène contre le Sénégal à Manchester. Les JO sont la seule compétition de football où les quatre composantes du Royaume-Uni -Anglais, Gallois, Ecossais et Nord-Irlandais- évoluent sous le même maillot. Et cette équipe, la plus titrée aux JO (trois médailles d'or, ex-aequo avec la Hongrie), n'avait plus disputé les Jeux depuis 1960. Mais l'équipe formée par le sélectionneur Stuart Pearce est en fait très peu Britannique, avec 13 Anglais et 5 Gallois mais aucun Ecossais ni Nord-Irlandais.

Et surtout, il manque David Beckham. La superstar de 37 ans, présélectionnée, n'a finalement pas été retenue. Les trois joueurs britanniques âgés de plus de 23 ans seront les Gallois Ryan Giggs (38 ans) et Craig Bellamy, et l'Anglais Micah Richards.

Retour également pour l'Uruguay, entraîné par Oscar Tabarez, initiateur du renouveau du football uruguayen (demi-finaliste du Mondial 2010, vainqueur de la Copa America 2011), 84 ans après sa dernière participation.

Attention également à la Suisse, vice-championne d'Europe Espoirs, et à l'étonnant Gabon, vainqueur du tournoi de qualifications africain.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Quatre nations par zones (Afrique, Amériques, Asie-Océanie et Europe) sont qualifiées, réparties en quatre groupes dont les deux premiers joueront les quarts de finale. Un maximum de trois joueurs âgés de 23 ans ou plus est autorisé dans un effectif de 18 joueurs. Encore l'Espagne ? La "Roja" règne depuis 2008 et vient de boucler début juillet un historique triplé Euro-Mondial-Euro. Les Espoirs, eux, ont été sacrés champions d'Europe 2011, avec le même style de jeu. Ils viseront un second titre olympique après celui de 1992 à Barcelone. La "Rojita" de Luis Milla, qui entamera son tournoi contre le Japon à Glasgow, comprend trois vainqueurs de l'Euro 2012 : Jordi Alba (tout juste recruté par le Barça), Juan Mata (Chelsea) et Javi Martinez (Athletico Bilbao). Le Brésil, lui, a tout gagné. Sauf le tournoi olympique messieurs. L'objectif du sélectionneur Mano Menezes est donc de combler cette lacune, mais surtout de préparer le Mondial 2014 à domicile en s'appuyant sur la génération Neymar (Pato, Ganso, Lucas...). Première étape à Cardiff, jeudi, contre l'Egypte. Autre attraction, la Grande-Bretagne, qui entrera en scène contre le Sénégal à Manchester. Les JO sont la seule compétition de football où les quatre composantes du Royaume-Uni -Anglais, Gallois, Ecossais et Nord-Irlandais- évoluent sous le même maillot. Et cette équipe, la plus titrée aux JO (trois médailles d'or, ex-aequo avec la Hongrie), n'avait plus disputé les Jeux depuis 1960. Mais l'équipe formée par le sélectionneur Stuart Pearce est en fait très peu Britannique, avec 13 Anglais et 5 Gallois mais aucun Ecossais ni Nord-Irlandais. Et surtout, il manque David Beckham. La superstar de 37 ans, présélectionnée, n'a finalement pas été retenue. Les trois joueurs britanniques âgés de plus de 23 ans seront les Gallois Ryan Giggs (38 ans) et Craig Bellamy, et l'Anglais Micah Richards. Retour également pour l'Uruguay, entraîné par Oscar Tabarez, initiateur du renouveau du football uruguayen (demi-finaliste du Mondial 2010, vainqueur de la Copa America 2011), 84 ans après sa dernière participation. Attention également à la Suisse, vice-championne d'Europe Espoirs, et à l'étonnant Gabon, vainqueur du tournoi de qualifications africain. Sportfootmagazine.be, avec Belga