Prostrée, en larmes, assise au bord de la piste d'escrime, la Sud-Coréenne refuse d'accepter la décision du directoire technique qui a compté valable la dernière touche portée par l'Allemande Britta Heidemann, déclarée vainqueur 6 à 5 après prolongation.

La Sud-Coréenne et son entraîneur considèrent que l'Allemande a mis bien plus que la seconde restante officiellement au chrono pour marquer son point. La Coréenne aurait remporté le match s'il y avait eu un score nul, puisqu'elle possédait la priorité.

Le fait que l'escrimeuse sud-coréenne reste sur la piste permet à ses dirigeants de faire appel de la décision du directoire technique, qui est intervenu après une vingtaine de minutes de palabres.

Dans l'attente des résultats de cet appel, Shin A Lam reste donc assise seule au milieu de la piste.

Après une heure, l'épéiste a reçu la visite d'officiels lui confirmant sa défaite. Dans un dernier baroud d'honneur, ou sous le choc de la nouvelle, Shin A Lam a de nouveau refusé de quitter la piste, sous les vivas du public.

Mais après qu'un 2e responsable soit venu lui parler, elle a sombré en larmes et quitté le rectangle.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Prostrée, en larmes, assise au bord de la piste d'escrime, la Sud-Coréenne refuse d'accepter la décision du directoire technique qui a compté valable la dernière touche portée par l'Allemande Britta Heidemann, déclarée vainqueur 6 à 5 après prolongation. La Sud-Coréenne et son entraîneur considèrent que l'Allemande a mis bien plus que la seconde restante officiellement au chrono pour marquer son point. La Coréenne aurait remporté le match s'il y avait eu un score nul, puisqu'elle possédait la priorité. Le fait que l'escrimeuse sud-coréenne reste sur la piste permet à ses dirigeants de faire appel de la décision du directoire technique, qui est intervenu après une vingtaine de minutes de palabres. Dans l'attente des résultats de cet appel, Shin A Lam reste donc assise seule au milieu de la piste. Après une heure, l'épéiste a reçu la visite d'officiels lui confirmant sa défaite. Dans un dernier baroud d'honneur, ou sous le choc de la nouvelle, Shin A Lam a de nouveau refusé de quitter la piste, sous les vivas du public. Mais après qu'un 2e responsable soit venu lui parler, elle a sombré en larmes et quitté le rectangle.Sportfootmagazine.be, avec Belga