"Tom Boonen pourra prendre le départ samedi", a confirmé Patrick Lefevere, directeur sportif chez Omega Pharma-Quick Step. "Il est néanmoins difficile de prédire ses ambitions. Il a été freiné dans sa préparation et nous ne savons pas encore s'il en subira les conséquences. La course olympique est unique en son genre. Avec seulement cinq coureurs par pays, l'épreuve est presque impossible à contrôler."

Tom Boonen souffre toujours d'une fracture d'une côte depuis la première étape du Tour de Pologne. Il a préféré temporiser et se tester au Tour de Wallonie pour ne pas forcer sur sa blessure. À Londres, il fera tout de même office de leader aux côtés de Philippe Gilbert.

Philippe Gilbert : "je mérite ma sélection"

Le Liégeois sort d'un Tour de France décevant. Il espérait ramener un victoire d'étape et aider Cadel Evans, son leader, à réaliser le doublé sur la Grande Boucle. Deux échecs. Sa sélection pour les Jeux olympiques a d'ailleurs été mise en cause. "J'ai lu que certains journalistes avaient dit ou écrit que j'avais gagné ma place sur mes résultats de 2011", a expliqué le coureur à la DH. "Mais sur ma condition actuelle, je mérite quand même ma place, même dans une équipe belge où il y a de nombreux spécialistes de courses d'un jour. Je reste malgré tout un des meilleurs. Je ne pense pas que ma place doive être remise en cause. Je mérite ma sélection." Rendez-vous samedi à Box-Hill.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Tom Boonen pourra prendre le départ samedi", a confirmé Patrick Lefevere, directeur sportif chez Omega Pharma-Quick Step. "Il est néanmoins difficile de prédire ses ambitions. Il a été freiné dans sa préparation et nous ne savons pas encore s'il en subira les conséquences. La course olympique est unique en son genre. Avec seulement cinq coureurs par pays, l'épreuve est presque impossible à contrôler." Tom Boonen souffre toujours d'une fracture d'une côte depuis la première étape du Tour de Pologne. Il a préféré temporiser et se tester au Tour de Wallonie pour ne pas forcer sur sa blessure. À Londres, il fera tout de même office de leader aux côtés de Philippe Gilbert. Philippe Gilbert : "je mérite ma sélection"Le Liégeois sort d'un Tour de France décevant. Il espérait ramener un victoire d'étape et aider Cadel Evans, son leader, à réaliser le doublé sur la Grande Boucle. Deux échecs. Sa sélection pour les Jeux olympiques a d'ailleurs été mise en cause. "J'ai lu que certains journalistes avaient dit ou écrit que j'avais gagné ma place sur mes résultats de 2011", a expliqué le coureur à la DH. "Mais sur ma condition actuelle, je mérite quand même ma place, même dans une équipe belge où il y a de nombreux spécialistes de courses d'un jour. Je reste malgré tout un des meilleurs. Je ne pense pas que ma place doive être remise en cause. Je mérite ma sélection." Rendez-vous samedi à Box-Hill. Sportfootmagazine.be, avec Belga