Les amoureux de beach-volley risquent de déprimer. Ce lundi, un journal anglais raconte une histoire qui ne va pas faire plaisir aux passionnés de plongeons dans le sable chaud. Selon The Sun, le mauvais temps qui s'est installé au-dessus de Londres depuis le début de l'été pourrait pousser les joueuses de beach-volley qualifiées pour les Jeux olympiques à remplacer leurs maillots de bain deux pièces par des collants et des tee-shirts à manches longues.

Une mauvaise nouvelle qui s'ajoute à un autre. En mars, la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) avait déjà fait des malheureux en annonçant officiellement la fin du bikini obligatoire dans le volley de plage. Raison invoquée: ouvrir la discipline à tous les pays, y compris les moins libres culturellement et les plus restrictifs religieusement. Une règle qui sera en application pour les Jeux olympiques de Londres, qui se dérouleront du 27 juillet au 12 août.

Né à Santa Monoca dans les années 1920, le beach-volley est devenu professionnel à la fin du vingtième siècle. Sport olympique depuis 1996, il se joue à deux contre deux sur un terrain de seize mètres de longueur et de huit mètres de largeur. Les matches se disputent en trois sets de vingt-et-un points. Les spécialistes de la discipline sont les Américains et les Brésiliens.

Sportfootmagazine.be avec L'Express

Les amoureux de beach-volley risquent de déprimer. Ce lundi, un journal anglais raconte une histoire qui ne va pas faire plaisir aux passionnés de plongeons dans le sable chaud. Selon The Sun, le mauvais temps qui s'est installé au-dessus de Londres depuis le début de l'été pourrait pousser les joueuses de beach-volley qualifiées pour les Jeux olympiques à remplacer leurs maillots de bain deux pièces par des collants et des tee-shirts à manches longues. Une mauvaise nouvelle qui s'ajoute à un autre. En mars, la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) avait déjà fait des malheureux en annonçant officiellement la fin du bikini obligatoire dans le volley de plage. Raison invoquée: ouvrir la discipline à tous les pays, y compris les moins libres culturellement et les plus restrictifs religieusement. Une règle qui sera en application pour les Jeux olympiques de Londres, qui se dérouleront du 27 juillet au 12 août. Né à Santa Monoca dans les années 1920, le beach-volley est devenu professionnel à la fin du vingtième siècle. Sport olympique depuis 1996, il se joue à deux contre deux sur un terrain de seize mètres de longueur et de huit mètres de largeur. Les matches se disputent en trois sets de vingt-et-un points. Les spécialistes de la discipline sont les Américains et les Brésiliens. Sportfootmagazine.be avec L'Express