Son équipier Timo Glock est à la peine aussi, victime de problèmes de boîte de vitesse. Jérôme d'Ambrosio partira finalement en 21e position sur la grille de départ dimanche suite aux pénalités attribuées aux deux pilotes Hispania-HRT, l'Australien Daniel Ricciardo et l'Indien Narain Karthikeyann qui partiront en fond de ligne. En pôle position on retrouve Sebastian Vettel (Red Bull-Renault)

"Ce ne fut pas une grande qualification pour moi et, pour être honnête, c'est tout ce week-end qui est difficile", a confié Jérôme d'Ambrosio sur le site d'ESPN. "On dirait que la voiture n'est pas la même d'une séance à l'autre, ce qui me rend les choses assez difficiles parce qu'en plus on est sur une nouvelle piste et une piste qui évolue en permanence et ce sont d'autres facteurs qu'il faut maîtriser. Il a été décevant de se retrouver derrière les HRT. On s'est battu et elles sont avec nous. Cela a été le cas tout le week-end jusque-là. Cela dit, c'est une superbe piste et je pense que cela devrait nous donner une course fantastique, alors j'espère que nous pourrons progresser demain. On a réussi à économiser un train de pneus tendres et cela devrait nous aider".

Son coéquipier, l'Allemand Timo Glock n'a pu faire qu'un tour lancé samedi, ayant rapidement perdu sa 5e vitesse.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Son équipier Timo Glock est à la peine aussi, victime de problèmes de boîte de vitesse. Jérôme d'Ambrosio partira finalement en 21e position sur la grille de départ dimanche suite aux pénalités attribuées aux deux pilotes Hispania-HRT, l'Australien Daniel Ricciardo et l'Indien Narain Karthikeyann qui partiront en fond de ligne. En pôle position on retrouve Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) "Ce ne fut pas une grande qualification pour moi et, pour être honnête, c'est tout ce week-end qui est difficile", a confié Jérôme d'Ambrosio sur le site d'ESPN. "On dirait que la voiture n'est pas la même d'une séance à l'autre, ce qui me rend les choses assez difficiles parce qu'en plus on est sur une nouvelle piste et une piste qui évolue en permanence et ce sont d'autres facteurs qu'il faut maîtriser. Il a été décevant de se retrouver derrière les HRT. On s'est battu et elles sont avec nous. Cela a été le cas tout le week-end jusque-là. Cela dit, c'est une superbe piste et je pense que cela devrait nous donner une course fantastique, alors j'espère que nous pourrons progresser demain. On a réussi à économiser un train de pneus tendres et cela devrait nous aider". Son coéquipier, l'Allemand Timo Glock n'a pu faire qu'un tour lancé samedi, ayant rapidement perdu sa 5e vitesse. Sportfootmagazine.be, avec Belga