Jelle Vossen a retrouvé le groupe des Diables Rouges qui se sont entraînés lundi sur le terrain du White Star à Woluwé. L'attaquant de Genk avait manqué l'entraînement de samedi, mais sa blessure aux adducteurs appartient au passé. "Ce n'était pas une blessure grave, je suis de nouveau à 100%", a dit Jelle Vossen. "Bien sûr, je sens que la saison a été longue, mais c'était une bonne idée d'avoir eu quelques jours au calme. Tout le monde est de nouveau affuté. Nous n'avons qu'un seul but: le match de vendredi contre la Turquie. Nous sommes prêts".

Vossen ne sait pas s'il jouera vendredi. "La concurrence est grande, tout le monde veut évidemment jouer. Nous donnons tout dans l'espoir d'être titulaire. Mais ce n'est pas le plus important, seule la victoire compte".

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Jelle Vossen a retrouvé le groupe des Diables Rouges qui se sont entraînés lundi sur le terrain du White Star à Woluwé. L'attaquant de Genk avait manqué l'entraînement de samedi, mais sa blessure aux adducteurs appartient au passé. "Ce n'était pas une blessure grave, je suis de nouveau à 100%", a dit Jelle Vossen. "Bien sûr, je sens que la saison a été longue, mais c'était une bonne idée d'avoir eu quelques jours au calme. Tout le monde est de nouveau affuté. Nous n'avons qu'un seul but: le match de vendredi contre la Turquie. Nous sommes prêts". Vossen ne sait pas s'il jouera vendredi. "La concurrence est grande, tout le monde veut évidemment jouer. Nous donnons tout dans l'espoir d'être titulaire. Mais ce n'est pas le plus important, seule la victoire compte". Sportfootmagazine.be, avec Belga