Cette semaine, je voudrais d'abord revenir sur le cas du Sporting Charleroi. Les Carolos se sont imposés le week-end dernier face à Louvain sans Onur Kaya et Danijel Milicevic mais les Dieux étaient du côté des Zèbres samedi. Ils ont bénéficié d'un penalty inexistant et la carte rouge de Stefan Gislason n'était pas méritée. Je suis content pour Bison Gnohéré qui a retrouvé le chemin des filets mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit là de son premier but depuis longtemps et qu'il bénéficie d'un fameux cadeau de Logan Bailly sur cette phase.

J'espère vraiment que Charleroi ne va pas vendre David Pollet car je crains que cette victoire ne soit l'arbre qui cache la forêt. Ça va être dur pour Felice Mazzu de trouver un équilibre sans Kaya, qui était son meilleur joueur, et Milicevic qui était son meilleur passeur. Il ne faut en tout cas pas enterrer Giuseppe Rossini qui, j'en suis persuadé, rendra encore service à son club.

En parlant de Milicevic, je suis tout de même étonné par l'attitude de Gand dans ce transfert. Le Suisse est un très bon joueur mais les Gantois ont toujours sous contrat l'excellent Benito Raman qui est talentueux, très rapide, Belge et huit ans plus jeune. Les Buffalos préfèrent le laisser en prêt à Courtrai, qui est un concurrent direct, et dépenser un million d'euros pour Milicevic. A qui profite réellement ce transfert ?

Toujours rayon transferts, il semblerait que tout soit en ordre pour le passage de Thorgan Hazard à Anderlecht. Une transaction faite par Herman Van Holsbeeck et John Bico, agent d'Hazard et manager général du White Star, aidé par maître Laurent Denis. Comme je le disais déjà il y a une semaine, en terme d'éthique, j'aurais préféré qu'il reste à Zulte Waregem. A un autre niveau, un gars comme Robert Lewandowski a signé au Bayern Munich mais il va terminer la saison au Borussia Dortmund.

A Anderlecht, on a vu Silvio Proto pousser un sérieux coup de gueule lors du match à Malines. Dès que ça se complique pour les Bruxellois, ça frotte et je me demande toujours si John Van den Brom est le coach qui convient aux Mauves.

Franky Vercauteren a en tout cas réussi ses débuts et la probable venue de Jonathan Legear au Kavé est une bonne chose selon moi. Il s'est perdu footballistiquement en Russie et il va pouvoir se ressourcer et retrouver son foot à Malines. C'est une bonne idée et j'espère que ça marchera pour lui. Il faut savoir tourner la page sur ses erreurs et Jona reste un bon joueur belge.

En France, nos voisins ont pris comme un camouflet le fait de ne pas avoir d'arbitre désigné pour officier au Brésil. On reproche à Marc Batta, l'ancien patron de l'arbitrage hexagonal, de n'avoir pas misé sur le bon cheval, on l'accuse de clientélisme. Chez nous, Frank De Bleeckere a longtemps masqué la pauvreté de notre arbitrage et nous n'aurons pas non plus de représentant au Brésil. Ce n'est pas étonnant quand je vois, encore ce week-end, l'arbitrage du match de Charleroi ou encore le but de Michy Batshuayi, inscrit sur hors-jeu. Cela n'enlève rien à la supériorité des Liégeois face à Ostende mais chaque semaine, de mauvaises décisions perturbent les rencontres.

L'objectif est désormais d'avoir un représentant lors de l'Euro 2016 et j'espère qu'on laissera De Bleeckere faire son choix comme il l'entend pour désigner notre candidat. C'est un gars entier, sain et juste et il sait mieux que personne en Belgique ce qu'est l'arbitrage de haut niveau.

Propos recueillis par Jules Monnier

Cette semaine, je voudrais d'abord revenir sur le cas du Sporting Charleroi. Les Carolos se sont imposés le week-end dernier face à Louvain sans Onur Kaya et Danijel Milicevic mais les Dieux étaient du côté des Zèbres samedi. Ils ont bénéficié d'un penalty inexistant et la carte rouge de Stefan Gislason n'était pas méritée. Je suis content pour Bison Gnohéré qui a retrouvé le chemin des filets mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit là de son premier but depuis longtemps et qu'il bénéficie d'un fameux cadeau de Logan Bailly sur cette phase. J'espère vraiment que Charleroi ne va pas vendre David Pollet car je crains que cette victoire ne soit l'arbre qui cache la forêt. Ça va être dur pour Felice Mazzu de trouver un équilibre sans Kaya, qui était son meilleur joueur, et Milicevic qui était son meilleur passeur. Il ne faut en tout cas pas enterrer Giuseppe Rossini qui, j'en suis persuadé, rendra encore service à son club. En parlant de Milicevic, je suis tout de même étonné par l'attitude de Gand dans ce transfert. Le Suisse est un très bon joueur mais les Gantois ont toujours sous contrat l'excellent Benito Raman qui est talentueux, très rapide, Belge et huit ans plus jeune. Les Buffalos préfèrent le laisser en prêt à Courtrai, qui est un concurrent direct, et dépenser un million d'euros pour Milicevic. A qui profite réellement ce transfert ? Toujours rayon transferts, il semblerait que tout soit en ordre pour le passage de Thorgan Hazard à Anderlecht. Une transaction faite par Herman Van Holsbeeck et John Bico, agent d'Hazard et manager général du White Star, aidé par maître Laurent Denis. Comme je le disais déjà il y a une semaine, en terme d'éthique, j'aurais préféré qu'il reste à Zulte Waregem. A un autre niveau, un gars comme Robert Lewandowski a signé au Bayern Munich mais il va terminer la saison au Borussia Dortmund. A Anderlecht, on a vu Silvio Proto pousser un sérieux coup de gueule lors du match à Malines. Dès que ça se complique pour les Bruxellois, ça frotte et je me demande toujours si John Van den Brom est le coach qui convient aux Mauves. Franky Vercauteren a en tout cas réussi ses débuts et la probable venue de Jonathan Legear au Kavé est une bonne chose selon moi. Il s'est perdu footballistiquement en Russie et il va pouvoir se ressourcer et retrouver son foot à Malines. C'est une bonne idée et j'espère que ça marchera pour lui. Il faut savoir tourner la page sur ses erreurs et Jona reste un bon joueur belge. En France, nos voisins ont pris comme un camouflet le fait de ne pas avoir d'arbitre désigné pour officier au Brésil. On reproche à Marc Batta, l'ancien patron de l'arbitrage hexagonal, de n'avoir pas misé sur le bon cheval, on l'accuse de clientélisme. Chez nous, Frank De Bleeckere a longtemps masqué la pauvreté de notre arbitrage et nous n'aurons pas non plus de représentant au Brésil. Ce n'est pas étonnant quand je vois, encore ce week-end, l'arbitrage du match de Charleroi ou encore le but de Michy Batshuayi, inscrit sur hors-jeu. Cela n'enlève rien à la supériorité des Liégeois face à Ostende mais chaque semaine, de mauvaises décisions perturbent les rencontres. L'objectif est désormais d'avoir un représentant lors de l'Euro 2016 et j'espère qu'on laissera De Bleeckere faire son choix comme il l'entend pour désigner notre candidat. C'est un gars entier, sain et juste et il sait mieux que personne en Belgique ce qu'est l'arbitrage de haut niveau. Propos recueillis par Jules Monnier