M. Rogge, 71 ans, qui a présidé le CIO de 2001 à 2013, sera chargé de promouvoir chez les jeunes déplacés ou réfugiés le sport et les valeurs qu'il transmet comme la paix, la réconciliation, la santé et l'égalité hommes-femmes, précise un communiqué de l'ONU. Plus de 44 millions d'individus sont déplacés de force par les conflits ou les catastrophes dans le monde, soit le chiffre le plus élevé depuis le milieu des annéés 1990. De ces 44 millions, onze millions sont réfugiés dans un autre pays et les jeunes sont particulièrement affectés par cette situation, selon l'ONU. Cette annonce a été faire à l'occasion d'une visite au siège de l'ONU à New York de l'actuel président du CIO Thomas Bach. Celui-ci a signé avec M. Ban le premier protocole d'accord entre les deux organisations, qui vise à promouvoir le sport comme outil de paix et de développement. "Le sport a un grand pouvoir de rassemblement, d'amélioration de la santé et de promotion de l'esprit d'équipe et du respect mutuel", a souligné devant la presse M. Ban après la cérémonie de signature. "Nous sommes certains qu'avec ce protocole, nous allons élever notre coopération à un niveau supérieur et la rendre plus étroite avec pour objectif un monde meilleur", a déclaré M. Bach. (Belga)

M. Rogge, 71 ans, qui a présidé le CIO de 2001 à 2013, sera chargé de promouvoir chez les jeunes déplacés ou réfugiés le sport et les valeurs qu'il transmet comme la paix, la réconciliation, la santé et l'égalité hommes-femmes, précise un communiqué de l'ONU. Plus de 44 millions d'individus sont déplacés de force par les conflits ou les catastrophes dans le monde, soit le chiffre le plus élevé depuis le milieu des annéés 1990. De ces 44 millions, onze millions sont réfugiés dans un autre pays et les jeunes sont particulièrement affectés par cette situation, selon l'ONU. Cette annonce a été faire à l'occasion d'une visite au siège de l'ONU à New York de l'actuel président du CIO Thomas Bach. Celui-ci a signé avec M. Ban le premier protocole d'accord entre les deux organisations, qui vise à promouvoir le sport comme outil de paix et de développement. "Le sport a un grand pouvoir de rassemblement, d'amélioration de la santé et de promotion de l'esprit d'équipe et du respect mutuel", a souligné devant la presse M. Ban après la cérémonie de signature. "Nous sommes certains qu'avec ce protocole, nous allons élever notre coopération à un niveau supérieur et la rendre plus étroite avec pour objectif un monde meilleur", a déclaré M. Bach. (Belga)