"A la place de Lukaku, je resterais encore un an à Anderlecht", c'est ce qu'a déclaré son entraîneur : Ariël Jacobs à la VRT. Selon lui, Romelu ne supportera pas de se retrouver sur le banc d'un club du top : "je le connais. S'il finit sur le banc dans un top club, il meurt. Lukaku aime trop jouer".

Courtisé par les plus grands clubs depuis un an, Lukaku aurait, selon nos sources, déjà signé en faveur de Manchester City, le club de Vincent Kompany et de Dedryck Boyata.

Le coach des Mauves reconnait que la situation actuelle de son attaquant est difficile : "je ne voudrais pas être à sa place. Il doit vivre avec une pression énorme et il est maintenant amené à prendre une décision très difficile. S'il réussit dans un club au sommet à l'étranger, tout le monde trouvera cela normal. Par contre, s'il échoue, tout le monde dira qu'il a quitté Anderlecht trop tôt".

Sportfootmagazine.be

"A la place de Lukaku, je resterais encore un an à Anderlecht", c'est ce qu'a déclaré son entraîneur : Ariël Jacobs à la VRT. Selon lui, Romelu ne supportera pas de se retrouver sur le banc d'un club du top : "je le connais. S'il finit sur le banc dans un top club, il meurt. Lukaku aime trop jouer". Courtisé par les plus grands clubs depuis un an, Lukaku aurait, selon nos sources, déjà signé en faveur de Manchester City, le club de Vincent Kompany et de Dedryck Boyata. Le coach des Mauves reconnait que la situation actuelle de son attaquant est difficile : "je ne voudrais pas être à sa place. Il doit vivre avec une pression énorme et il est maintenant amené à prendre une décision très difficile. S'il réussit dans un club au sommet à l'étranger, tout le monde trouvera cela normal. Par contre, s'il échoue, tout le monde dira qu'il a quitté Anderlecht trop tôt". Sportfootmagazine.be