Le Footballeur Pro de l'Année était déjà de retour au stade Jan Breydel, hier après-midi. Mais seulement l'espace d'un dimanche, le temps de donner le coup d'envoi des Mâtines Brugeoises qui opposaient son ancien club à Leverkusen. Il a souligné que ses deux années dans la Venise du Nord avaient été inoubliables et qu'à Dortmund, cela se passait bien mais que c'était tout de même un peu plus dur.

Pour le reste, hormis Carl Hoefkens (le capitaine), Vadis Odjidja (l'auteur des deux buts), Ryan Donk (souvent critiqué la saison dernière mais qui a été acclamé hier) et le jeune gardien Colin Coosemans (qui a arrêté un penalty), il n'a pas dû reconnaître grand-monde. C'est que le Club a beaucoup changé cet été. L'ex-Virtonnais Thomas Meunier a joué 90 minutes sur le flanc droit, mais doit visiblement encore trouver ses marques à ce niveau. Björn Vleminckx, avec son football très engagé et ses longues rentrées en touche, plaira à coup sûr au public brugeois. L'Israélien Zior Refaelov, sur le flanc gauche, a laissé une belle impression. C'est l'ancien du Barça Victor Vazquez qui semble avoir les faveurs des supporters qui ont déjà acheté un nouveau maillot : le n°13 se vend bien.

Le Club reste populaire. Le stade affichait complet avec 27.200 spectateurs. Les quelques sièges vides s'expliquaient sans doute par les abonnés encore en vacances. Bruges a gagné 2-1 face à une grosse cylindrée allemande.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Le Footballeur Pro de l'Année était déjà de retour au stade Jan Breydel, hier après-midi. Mais seulement l'espace d'un dimanche, le temps de donner le coup d'envoi des Mâtines Brugeoises qui opposaient son ancien club à Leverkusen. Il a souligné que ses deux années dans la Venise du Nord avaient été inoubliables et qu'à Dortmund, cela se passait bien mais que c'était tout de même un peu plus dur. Pour le reste, hormis Carl Hoefkens (le capitaine), Vadis Odjidja (l'auteur des deux buts), Ryan Donk (souvent critiqué la saison dernière mais qui a été acclamé hier) et le jeune gardien Colin Coosemans (qui a arrêté un penalty), il n'a pas dû reconnaître grand-monde. C'est que le Club a beaucoup changé cet été. L'ex-Virtonnais Thomas Meunier a joué 90 minutes sur le flanc droit, mais doit visiblement encore trouver ses marques à ce niveau. Björn Vleminckx, avec son football très engagé et ses longues rentrées en touche, plaira à coup sûr au public brugeois. L'Israélien Zior Refaelov, sur le flanc gauche, a laissé une belle impression. C'est l'ancien du Barça Victor Vazquez qui semble avoir les faveurs des supporters qui ont déjà acheté un nouveau maillot : le n°13 se vend bien. Le Club reste populaire. Le stade affichait complet avec 27.200 spectateurs. Les quelques sièges vides s'expliquaient sans doute par les abonnés encore en vacances. Bruges a gagné 2-1 face à une grosse cylindrée allemande. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine