En l'an 2000, le hockey comptait 12.000 membres, dont 1.500 étaient des femmes (12,5%). Au fil des années et des performances, la fédération a accueilli de plus en plus de membres, pour atteindre 20.000 membres en 2007, un an avant que les Red Lions participent aux Jeux Olympiques de Pékin. Après les olympiades de Pékin en 2008 et de Londres en 2012, la fédération a atteint 32.000 membres pour la saison 2012-2013. Parmi ces 32.000 membres, ont compte entre 10.000 et 12.000 femmes, explique Marc Coudron, soit environ 35%. "Avec l'impact des dames au niveau international, on devrait arriver à 50% de membres femmes en 2018", explique Marc Coudron. "Et pour 2020-2022 on devrait avoir plus de femmes que d'hommes, ce qui est plutôt normal. Aux Pays-Bas, il y a 55% de femmes." Pour 2014, la fédération devrait compter 35.000 membres. Une augmentation qui pose surtout un problème logistique grandissant, le manque de terrain. "Il faut environ un terrain pour 500 membres. Mais un terrain coûte 500.000 euros. Avec 3.000 membres de plus par an, il faudrait construire ou rénover six nouveaux terrains chaque année. On a besoin de plus de subsides pour avancer, mais le hockey n'est pas le seul sport à avoir besoin d'argent", explique Marc Coudron. "Certains clubs sont donc 'sold out' pour la saison 2013-2014." (Belga)

En l'an 2000, le hockey comptait 12.000 membres, dont 1.500 étaient des femmes (12,5%). Au fil des années et des performances, la fédération a accueilli de plus en plus de membres, pour atteindre 20.000 membres en 2007, un an avant que les Red Lions participent aux Jeux Olympiques de Pékin. Après les olympiades de Pékin en 2008 et de Londres en 2012, la fédération a atteint 32.000 membres pour la saison 2012-2013. Parmi ces 32.000 membres, ont compte entre 10.000 et 12.000 femmes, explique Marc Coudron, soit environ 35%. "Avec l'impact des dames au niveau international, on devrait arriver à 50% de membres femmes en 2018", explique Marc Coudron. "Et pour 2020-2022 on devrait avoir plus de femmes que d'hommes, ce qui est plutôt normal. Aux Pays-Bas, il y a 55% de femmes." Pour 2014, la fédération devrait compter 35.000 membres. Une augmentation qui pose surtout un problème logistique grandissant, le manque de terrain. "Il faut environ un terrain pour 500 membres. Mais un terrain coûte 500.000 euros. Avec 3.000 membres de plus par an, il faudrait construire ou rénover six nouveaux terrains chaque année. On a besoin de plus de subsides pour avancer, mais le hockey n'est pas le seul sport à avoir besoin d'argent", explique Marc Coudron. "Certains clubs sont donc 'sold out' pour la saison 2013-2014." (Belga)