Le Standard est le vainqueur d'un week-end étrange. On ne s'attendait pas trop aux défaites de Zulte Waregem et d'Anderlecht. Les Liégeois n'ont pas gagné à Bruges mais ils ont fait ce qu'ils avaient à faire : ne pas perdre. C'est un résultat logique, avec une nouvelle illustration d'un cliché vieux comme le foot : quand on ne marque pas, dominer ne sert pas à grand-chose. C'est ce que Bruges a fait.

Guy Luzon a raison : son équipe méritait un penalty. Mais ses plaintes et ses attaques contre les arbitres, ça devient vraiment trop. Chaque semaine, c'est la même chose. Parfois, il est dans le bon quand il dit que son équipe a été pénalisée, mais quand il affirme que c'est volontaire, quand il essaie de faire comprendre qu'il y a un complot contre le Standard, il faut intervenir. Qu'attend la Fédération ? Le coach du leader du championnat qui se montre aussi virulent, ça doit être puni. Une amende ou une suspension serait logique. Mais moi, j'interviendrais autrement : j'interdirais à Guy Luzon d'encore s'exprimer dans la presse, je lui couperais le micro. Ce serait la sanction la plus intelligente.

Le Standard est le vainqueur d'un week-end étrange. On ne s'attendait pas trop aux défaites de Zulte Waregem et d'Anderlecht. Les Liégeois n'ont pas gagné à Bruges mais ils ont fait ce qu'ils avaient à faire : ne pas perdre. C'est un résultat logique, avec une nouvelle illustration d'un cliché vieux comme le foot : quand on ne marque pas, dominer ne sert pas à grand-chose. C'est ce que Bruges a fait. Guy Luzon a raison : son équipe méritait un penalty. Mais ses plaintes et ses attaques contre les arbitres, ça devient vraiment trop. Chaque semaine, c'est la même chose. Parfois, il est dans le bon quand il dit que son équipe a été pénalisée, mais quand il affirme que c'est volontaire, quand il essaie de faire comprendre qu'il y a un complot contre le Standard, il faut intervenir. Qu'attend la Fédération ? Le coach du leader du championnat qui se montre aussi virulent, ça doit être puni. Une amende ou une suspension serait logique. Mais moi, j'interviendrais autrement : j'interdirais à Guy Luzon d'encore s'exprimer dans la presse, je lui couperais le micro. Ce serait la sanction la plus intelligente.