Thorpe, 30 ans, met également les choses au point à propos des rumeurs qui courent sur ses préférences sexuelles en écrivant "pour mémoire, je ne suis pas gay" dans ce livre intitulé "C'est moi: l'autobiographie". Une dépression "écrasante" l'a parfois conduit à abuser de l'alcool et à penser au suicide: "J'ai même envisagé des endroits précis, ou une façon précise, de me suicider, mais j'ai toujours reculé, en réalisant combien c'était ridicule", écrit-il. "Aurais-je pu me suicider ? A la réflexion, je ne crois pas, mais il y a eu des jours dans ma vie qui encore aujourd'hui me font frissonner". "Thorpedo" n'a pas réussi à se qualifier pour les jeux Olympiques de Londres cet été. Il avait décidé de revenir à la compétition en février 2011 après avoir pris sa retraite sportive en novembre 2006, à 24 ans, par un manque de motivation. "J'ai réalisé à quel point j'ai procuré de la joie aux autres en nageant: amis, famille, entraîneurs, public, les Australiens deviennent dingues quand on gagne des médailles d'or. Cela rendait les gens heureux, mais cela me donnait le cafard". Boire "était la seule façon de trouver le sommeil". Consultant apprécié pour la BBC aux Jeux de Londres, Thorpe espère représenter l'Australie aux Mondiaux-2013. (GABRIEL BOUYS)

Thorpe, 30 ans, met également les choses au point à propos des rumeurs qui courent sur ses préférences sexuelles en écrivant "pour mémoire, je ne suis pas gay" dans ce livre intitulé "C'est moi: l'autobiographie". Une dépression "écrasante" l'a parfois conduit à abuser de l'alcool et à penser au suicide: "J'ai même envisagé des endroits précis, ou une façon précise, de me suicider, mais j'ai toujours reculé, en réalisant combien c'était ridicule", écrit-il. "Aurais-je pu me suicider ? A la réflexion, je ne crois pas, mais il y a eu des jours dans ma vie qui encore aujourd'hui me font frissonner". "Thorpedo" n'a pas réussi à se qualifier pour les jeux Olympiques de Londres cet été. Il avait décidé de revenir à la compétition en février 2011 après avoir pris sa retraite sportive en novembre 2006, à 24 ans, par un manque de motivation. "J'ai réalisé à quel point j'ai procuré de la joie aux autres en nageant: amis, famille, entraîneurs, public, les Australiens deviennent dingues quand on gagne des médailles d'or. Cela rendait les gens heureux, mais cela me donnait le cafard". Boire "était la seule façon de trouver le sommeil". Consultant apprécié pour la BBC aux Jeux de Londres, Thorpe espère représenter l'Australie aux Mondiaux-2013. (GABRIEL BOUYS)