L'équipe nationale belge de hockey sur gazon a réalisé hier soir le formidable exploit de se qualifier pour les demi-finales de l'Euro de Mönchengladbach en Allemagne. Une place dans le dernier carré de cette compétition permet, en plus, aux Red Lions de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres 2012.

Pour valider leur ticket, nos compatriotes ont dû batailler ferme pour venir à bout de l'équipe espagnole. Colin Batch, le coach australien des hockeyeurs belges était évidemment très satisfait de la victoire, 3-2, obtenue par ses joueurs. "Notre deuxième mi-temps a été fantastique. Menés 2-0 au repos, nous n'avons rien changé dans notre dispositif pour la 2e mi-temps. Max Luycx nous a remis dans le match en prouvant ses capacités de leader comme capitaine." "Nous avons bien entamé le match et nous avons eu des occasions en première mi-temps que nous n'avons pas concrétisées", a expliqué le défenseur Benjamin Van Hove. "En face, les Espagnols ont eu un maximum de réussite. A la mi-temps, nous avons demandé à l'entraîneur ce que nous devions améliorer dans notre jeu, mais il nous a répondu de continuer comme ça. Nous n'avons jamais paniqué." "Le score de 3-2 contre l'Espagne est un véritable exploit car cette équipe est tout de même classée cinquième sur le plan mondial", a pour sa part expliqué Pierre-Olivier Beckers, président du Comité Olympique et Interfédéral belge (COIB).

Un match à suspense
Cette rencontre face à l'Espagne, la plus importante de l'année pour l'équipe belge, démarrait à l'avantage des hommes de Colin Batch. Les Dekeyser et consorts se créaient les actions les plus dangereuses lors des quinze premières minutes, avant que le réalisme offensif espagnol ne jette un froid dans le Warsteiner Hockeypark, presque entièrement voué à la cause noir-jaune-rouge.

Coup sur coup, Roc Oliva (17e) et Fernandez (22e), concrétisaient les deux premières pénétrations ibères. Malgré une occasion gâchée de réduire la marque sur le premier pc belge, étonnamment shooté à plat par Reckinger, la Belgique rejoignait les vestiaires avec un lourd handicap de deux buts.

Après la pause, Max Luycx fêtait dignement sa 300e sélection en équipe nationale en réduisant l'écart d'un tir imparable de revers (41e). L'espoir changeait tout à coup de camps, d'autant plus que le 2e pc belge était transformé par Tom Boon cinq minutes plus tard (46e), qualifiant à nouveau virtuellement la Belgique.

Toujours placés pour les JO à 15 minutes du terme, les Belges reculèrent mais ne cédèrent plus, Dekeyser ajoutant même la cerise sur le gâteau en concluant magnifiquement une action personnelle à 8 minutes du terme pour sceller le score à 3-2.

Les "Red Lions" finissent donc 2e de la poule A, derrière l'Allemagne, et affronteront les Pays-Bas en demi-finales ce vendredi à 18h30.

L'autre demi-finale opposera l'Allemagne à l'Angleterre.

Le hockey belge aime les JO
Trois places qualificatives pour les JO 2012 sont attribuées lors de cet Euro, disputé au Warsteiner HockeyPark de Mönchengladbach. Grâce à la qualification pour les demi-finales de l'Angleterre, futur organisateur des Jeux, une participation au dernier carré était automatiquement synonyme de billet pour Londres.

Il s'agit de la 2e qualification de suite pour l'équipe belge. La Belgique avait (avec les Espoirs en football) en effet mis fin, à Pékin, en 2008, à une absence d'un sport collectif belge aux jeux Olympiques longue de 32 ans. Les Belges s'étaient classés 9e aux JO en Chine.

L'équipe nationale messieurs de hockey sur gazon est de loin l'équipe nationale belge la plus performante dans l'histoire olympique. Les hockeyeurs belges ont ainsi décroché le bronze en 1920 à Anvers et une 4e place en 1928. Ils participèrent ensuite à toutes les Olympiades disputées de 1936 à 1976.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'équipe nationale belge de hockey sur gazon a réalisé hier soir le formidable exploit de se qualifier pour les demi-finales de l'Euro de Mönchengladbach en Allemagne. Une place dans le dernier carré de cette compétition permet, en plus, aux Red Lions de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres 2012. Pour valider leur ticket, nos compatriotes ont dû batailler ferme pour venir à bout de l'équipe espagnole. Colin Batch, le coach australien des hockeyeurs belges était évidemment très satisfait de la victoire, 3-2, obtenue par ses joueurs. "Notre deuxième mi-temps a été fantastique. Menés 2-0 au repos, nous n'avons rien changé dans notre dispositif pour la 2e mi-temps. Max Luycx nous a remis dans le match en prouvant ses capacités de leader comme capitaine." "Nous avons bien entamé le match et nous avons eu des occasions en première mi-temps que nous n'avons pas concrétisées", a expliqué le défenseur Benjamin Van Hove. "En face, les Espagnols ont eu un maximum de réussite. A la mi-temps, nous avons demandé à l'entraîneur ce que nous devions améliorer dans notre jeu, mais il nous a répondu de continuer comme ça. Nous n'avons jamais paniqué." "Le score de 3-2 contre l'Espagne est un véritable exploit car cette équipe est tout de même classée cinquième sur le plan mondial", a pour sa part expliqué Pierre-Olivier Beckers, président du Comité Olympique et Interfédéral belge (COIB). Un match à suspense Cette rencontre face à l'Espagne, la plus importante de l'année pour l'équipe belge, démarrait à l'avantage des hommes de Colin Batch. Les Dekeyser et consorts se créaient les actions les plus dangereuses lors des quinze premières minutes, avant que le réalisme offensif espagnol ne jette un froid dans le Warsteiner Hockeypark, presque entièrement voué à la cause noir-jaune-rouge. Coup sur coup, Roc Oliva (17e) et Fernandez (22e), concrétisaient les deux premières pénétrations ibères. Malgré une occasion gâchée de réduire la marque sur le premier pc belge, étonnamment shooté à plat par Reckinger, la Belgique rejoignait les vestiaires avec un lourd handicap de deux buts. Après la pause, Max Luycx fêtait dignement sa 300e sélection en équipe nationale en réduisant l'écart d'un tir imparable de revers (41e). L'espoir changeait tout à coup de camps, d'autant plus que le 2e pc belge était transformé par Tom Boon cinq minutes plus tard (46e), qualifiant à nouveau virtuellement la Belgique. Toujours placés pour les JO à 15 minutes du terme, les Belges reculèrent mais ne cédèrent plus, Dekeyser ajoutant même la cerise sur le gâteau en concluant magnifiquement une action personnelle à 8 minutes du terme pour sceller le score à 3-2. Les "Red Lions" finissent donc 2e de la poule A, derrière l'Allemagne, et affronteront les Pays-Bas en demi-finales ce vendredi à 18h30. L'autre demi-finale opposera l'Allemagne à l'Angleterre. Le hockey belge aime les JO Trois places qualificatives pour les JO 2012 sont attribuées lors de cet Euro, disputé au Warsteiner HockeyPark de Mönchengladbach. Grâce à la qualification pour les demi-finales de l'Angleterre, futur organisateur des Jeux, une participation au dernier carré était automatiquement synonyme de billet pour Londres. Il s'agit de la 2e qualification de suite pour l'équipe belge. La Belgique avait (avec les Espoirs en football) en effet mis fin, à Pékin, en 2008, à une absence d'un sport collectif belge aux jeux Olympiques longue de 32 ans. Les Belges s'étaient classés 9e aux JO en Chine. L'équipe nationale messieurs de hockey sur gazon est de loin l'équipe nationale belge la plus performante dans l'histoire olympique. Les hockeyeurs belges ont ainsi décroché le bronze en 1920 à Anvers et une 4e place en 1928. Ils participèrent ensuite à toutes les Olympiades disputées de 1936 à 1976. Sportfootmagazine.be, avec Belga