"Nous y allons avec une équipe jeune, et nous voulons en premier lieu acquérir de l'expérience", a déclaré Marc Lammers vendredi lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Le coach néerlandais de 43 ans a succédé le 1er novembre à l'Australien Colin Batch. Les Red Lions, 8e au classement mondial, disputeront pour la première fois le Champions Trophy, un tournoi de prestige rassemblant les huit meilleures nations mondiales. La moyenne d'âge de la sélection qui partira en Australie est de 22,6 ans. "Nous avons quelques blessés (Van Aubel et Dekeyzer, ndlr) et je n'ai donc pas d'attentes trop grandes. En outre, le Trophy a perdu de l'importance avec la création de la World League, qualificative pour le Mondial", a dit Lammers. "Le tournoi sera surtout important pour acquérir de l'expérience et tester le niveau. La formule est sympa: même si on termine dernier du groupe, on aura encore une chance de gagner le tournoi". Les Red Lions ont été versés dans le groupe B en compagnie des Pays-Bas, de l'Australie et du Pakistan. (NICOLAS MAETERLINCK)

"Nous y allons avec une équipe jeune, et nous voulons en premier lieu acquérir de l'expérience", a déclaré Marc Lammers vendredi lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Le coach néerlandais de 43 ans a succédé le 1er novembre à l'Australien Colin Batch. Les Red Lions, 8e au classement mondial, disputeront pour la première fois le Champions Trophy, un tournoi de prestige rassemblant les huit meilleures nations mondiales. La moyenne d'âge de la sélection qui partira en Australie est de 22,6 ans. "Nous avons quelques blessés (Van Aubel et Dekeyzer, ndlr) et je n'ai donc pas d'attentes trop grandes. En outre, le Trophy a perdu de l'importance avec la création de la World League, qualificative pour le Mondial", a dit Lammers. "Le tournoi sera surtout important pour acquérir de l'expérience et tester le niveau. La formule est sympa: même si on termine dernier du groupe, on aura encore une chance de gagner le tournoi". Les Red Lions ont été versés dans le groupe B en compagnie des Pays-Bas, de l'Australie et du Pakistan. (NICOLAS MAETERLINCK)