Les Red Panthers, première équipe féminine belge aux JO, ont tenu leurs violets inviolets une demi-heure, avant l'ouverture du score par Kim Lammers, sr à la 33e minute. Lammers doublait le score à la 42e, et Caia van Maasakker donnait au score son allure définitive à la 59e.

Les Red Panthers n'ont pas à rougir de leur prestation face aux Néerlandaises, même si Pascal Kina regrettait de ne pas avoir été plus offensif. "J'espère que vous verrez une autre Belgique", a expliqué le coach belge du hockey féminin. "Nous n'avons fait que défendre. Je suis déçu, pas du résultat, mais notre technique et notre jeu n'étaient pas bons. Mais je pense que nous allons progresser dans ce tournoi. Les Pays-Bas, c'est la meilleure équipe du monde."

Choisie en définitive comme numéro 1 au détriment de Nadine Khouzam, la benjamine de toute la délégation belge à Londres, Aisling D'Hooghe, 17 ans et 11 mois, a subi un fameux baptême du feu dans les buts face aux Néerlandaises. "Le but était de jouer groupé, ensemble. La défense a été très solide. On a bien tenu le coup en première mi-temps. On aurait du se montrer plus offensif c'est vrai, on ne l'a pas assez fait. On sait que nous sommes 16e au classement mondial, mais je pense que l'on peut montrer quelque chose dans ces JO. Et pourquoi pas une surprise ? Maintenant, je vais aller bien dormir, ce que je n'ai pu faire la nuit dernière tellement j'étais excitée pour mon premier match."

Les deux autres matches du groupe A opposeront la Chine à la Corée du Sud et la Grande-Bretagne au Japon plus tard dans la journée.

Les filles de Pascal Kina disputeront leur prochain match mardi face à la Chine.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Les Red Panthers, première équipe féminine belge aux JO, ont tenu leurs violets inviolets une demi-heure, avant l'ouverture du score par Kim Lammers, sr à la 33e minute. Lammers doublait le score à la 42e, et Caia van Maasakker donnait au score son allure définitive à la 59e. Les Red Panthers n'ont pas à rougir de leur prestation face aux Néerlandaises, même si Pascal Kina regrettait de ne pas avoir été plus offensif. "J'espère que vous verrez une autre Belgique", a expliqué le coach belge du hockey féminin. "Nous n'avons fait que défendre. Je suis déçu, pas du résultat, mais notre technique et notre jeu n'étaient pas bons. Mais je pense que nous allons progresser dans ce tournoi. Les Pays-Bas, c'est la meilleure équipe du monde." Choisie en définitive comme numéro 1 au détriment de Nadine Khouzam, la benjamine de toute la délégation belge à Londres, Aisling D'Hooghe, 17 ans et 11 mois, a subi un fameux baptême du feu dans les buts face aux Néerlandaises. "Le but était de jouer groupé, ensemble. La défense a été très solide. On a bien tenu le coup en première mi-temps. On aurait du se montrer plus offensif c'est vrai, on ne l'a pas assez fait. On sait que nous sommes 16e au classement mondial, mais je pense que l'on peut montrer quelque chose dans ces JO. Et pourquoi pas une surprise ? Maintenant, je vais aller bien dormir, ce que je n'ai pu faire la nuit dernière tellement j'étais excitée pour mon premier match." Les deux autres matches du groupe A opposeront la Chine à la Corée du Sud et la Grande-Bretagne au Japon plus tard dans la journée. Les filles de Pascal Kina disputeront leur prochain match mardi face à la Chine. Sportfootmagazine.be, avec Belga