Âgé de 28 ans, l'Allemand, qui a reçu ce prix pour la 1ère fois de sa carrière, a devancé les quatre autres nominés qu'étaient l'Australien Jamie Dwyer, déjà élu à 5 reprises auparavant, le Néerlandais Robert van der Horst, l'Indien Sardar Singh et son compatriote Tobias Hauke. Un autre Allemand, Florian Fuchs, a lui été sacré meilleur jeune joueur de l'année (-21 ans). Le Red Lions Simon Gougnard figurait parmi les cinq joueurs pressentis pour le titre d'Espoir de l'année, mais le joueur du Racing de Bruxelles n'a pas été élu. Le choix final du Joueur et Espoir masculin est effectué par les joueurs. Un jury international composé de coaches d'équipes de haut niveau procède à la sélection des cinq candidats retenus avant le vote final. (ANINDITO MUKHERJEE)

Âgé de 28 ans, l'Allemand, qui a reçu ce prix pour la 1ère fois de sa carrière, a devancé les quatre autres nominés qu'étaient l'Australien Jamie Dwyer, déjà élu à 5 reprises auparavant, le Néerlandais Robert van der Horst, l'Indien Sardar Singh et son compatriote Tobias Hauke. Un autre Allemand, Florian Fuchs, a lui été sacré meilleur jeune joueur de l'année (-21 ans). Le Red Lions Simon Gougnard figurait parmi les cinq joueurs pressentis pour le titre d'Espoir de l'année, mais le joueur du Racing de Bruxelles n'a pas été élu. Le choix final du Joueur et Espoir masculin est effectué par les joueurs. Un jury international composé de coaches d'équipes de haut niveau procède à la sélection des cinq candidats retenus avant le vote final. (ANINDITO MUKHERJEE)