Jos Verbeeck, parti très vite devant avec TIMOKO dès que l'autostart a libéré les neuf engagé(e)s dans le 14-ème Grand Prix de Wallonie (Groupe 1 - 180.000 euros - Attelé - Autostart - 2300 m) à Mons-Ghlin, n'a pas été inquiété par le double vainqueur du GP d'Amérique. Ce dernier s'est en effet mis au galop dans la ligne droite et a été disqualifié avant l'attaque projetée contre TIMOKO. Il a en revanche senti le souffle menaçant dans sa nuque de REVE DE BEYLEV (14 victoires), également drivé par un Belge (Dominik Locqueneux), qui a fini en trombe selon son habitude. Le rusé Jos ne s'est toutefois pas laissé surprendre, et s'était bien gardé d'épuiser toutes les ressources de son très talentueux partenaire. Devancé d'un rien, REVE DE BEYLEV n'a dès lors pu offrir que la 2-ème place à son entraîneur Sébastien Guarato, déjà deux fois à l'honneur à Mons en 2008 (OLGA DE BIWETZ) et 2011 (RAPIDE LEBEL). Jos Verbeeck avait lui déjà gagné avec précisément OLGA DE BIWETZ. A terme, TIMOKO (lauréat cette année du Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur, du Prix de l'Atlantique et du Prix de Washington) et REVE DE BEYLEV, sont appelés à se disputer la succession de READY CASH, qu'ils "taquineront" déjà certainement cet hiver... (Belga)

Jos Verbeeck, parti très vite devant avec TIMOKO dès que l'autostart a libéré les neuf engagé(e)s dans le 14-ème Grand Prix de Wallonie (Groupe 1 - 180.000 euros - Attelé - Autostart - 2300 m) à Mons-Ghlin, n'a pas été inquiété par le double vainqueur du GP d'Amérique. Ce dernier s'est en effet mis au galop dans la ligne droite et a été disqualifié avant l'attaque projetée contre TIMOKO. Il a en revanche senti le souffle menaçant dans sa nuque de REVE DE BEYLEV (14 victoires), également drivé par un Belge (Dominik Locqueneux), qui a fini en trombe selon son habitude. Le rusé Jos ne s'est toutefois pas laissé surprendre, et s'était bien gardé d'épuiser toutes les ressources de son très talentueux partenaire. Devancé d'un rien, REVE DE BEYLEV n'a dès lors pu offrir que la 2-ème place à son entraîneur Sébastien Guarato, déjà deux fois à l'honneur à Mons en 2008 (OLGA DE BIWETZ) et 2011 (RAPIDE LEBEL). Jos Verbeeck avait lui déjà gagné avec précisément OLGA DE BIWETZ. A terme, TIMOKO (lauréat cette année du Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur, du Prix de l'Atlantique et du Prix de Washington) et REVE DE BEYLEV, sont appelés à se disputer la succession de READY CASH, qu'ils "taquineront" déjà certainement cet hiver... (Belga)