"C'est un sale jour. Il est mort à 11h00 et a été enterré aussitôt. Il ne mangeait plus depuis quatre jours, ne se couchait plus car il craignait de ne pas pouvoir se relever", a expliqué Pierre Lamy, le directeur du Haras qui accueillait le cheval depuis fin 1990. Ourasi a remporté le Prix d'Amérique en 1986, 1987, 1988, et 1990. (MARTIN BUREAU)

"C'est un sale jour. Il est mort à 11h00 et a été enterré aussitôt. Il ne mangeait plus depuis quatre jours, ne se couchait plus car il craignait de ne pas pouvoir se relever", a expliqué Pierre Lamy, le directeur du Haras qui accueillait le cheval depuis fin 1990. Ourasi a remporté le Prix d'Amérique en 1986, 1987, 1988, et 1990. (MARTIN BUREAU)