Notre compatriote y a en effet (facilement) remporté le Prix Cambacères (Groupe I - Haies - 270.000 euros - 3.6000 m)), la Grande Course de Haies des 3 ans, avec HIPPOMENE, au lendemain de sa cabriole sur la dernière haie du GP d'Automne avec CEASAR'S PALACE. Le Scharbeekois a monté avec patience et brio pour dessiner cette magnifique victoire acquise pour le compte du célèbre entraîneur Jean-Paul Galorini, qui lui avait déjà confié MANDALI avec succès dans l'édition 2010 de la Grande Course de Haies d'Auteuil. Fidèle à une tactique qui lui a si souvent réissi en plat, Soumillon est longtemprs resté à l'arrière du peloton avant de rapprocher progressivement HIPPOMENE. Il n'est revenu à hauteur des premiers qu'entre les deux dernières haies, avant de faire nettement la différence sur le plat. A trois longueurs, ALABAMA LE DUN s'emparait courageusment de la 2-ème place devant la pouliche ROLL ON HAS, permettant ainsi à Jean-Paul Gallorini de placer ses trois partants sur les trois premières marches du podium. "Christophe sort par la grande porte et a encore prouvé qu'il est un grand jocley", a commenté "Maître Gallorini". Il est d'ailleurs en route vers une 6-ème cravache d'or après celles obtenues en 2003, 2005, 2006, 2011 et 2012, voire vers un nouveau record de victoires annuelles (226 en 2005, 209 en 2013). (Belga)

Notre compatriote y a en effet (facilement) remporté le Prix Cambacères (Groupe I - Haies - 270.000 euros - 3.6000 m)), la Grande Course de Haies des 3 ans, avec HIPPOMENE, au lendemain de sa cabriole sur la dernière haie du GP d'Automne avec CEASAR'S PALACE. Le Scharbeekois a monté avec patience et brio pour dessiner cette magnifique victoire acquise pour le compte du célèbre entraîneur Jean-Paul Galorini, qui lui avait déjà confié MANDALI avec succès dans l'édition 2010 de la Grande Course de Haies d'Auteuil. Fidèle à une tactique qui lui a si souvent réissi en plat, Soumillon est longtemprs resté à l'arrière du peloton avant de rapprocher progressivement HIPPOMENE. Il n'est revenu à hauteur des premiers qu'entre les deux dernières haies, avant de faire nettement la différence sur le plat. A trois longueurs, ALABAMA LE DUN s'emparait courageusment de la 2-ème place devant la pouliche ROLL ON HAS, permettant ainsi à Jean-Paul Gallorini de placer ses trois partants sur les trois premières marches du podium. "Christophe sort par la grande porte et a encore prouvé qu'il est un grand jocley", a commenté "Maître Gallorini". Il est d'ailleurs en route vers une 6-ème cravache d'or après celles obtenues en 2003, 2005, 2006, 2011 et 2012, voire vers un nouveau record de victoires annuelles (226 en 2005, 209 en 2013). (Belga)