Hans Van Alphen, 32 ans, se plaint d'une douleur au genou et doit par conséquent faire l'impasse sur l'épreuve multiple de Götzis qu'il avait remporté en 2012, l'année des JO. "Je suis parti le 7 avril pour quatre semaines de stage à Nerja, Espagne, avec l'objectif de travailler ma vitesse. Après une semaine, j'ai ressenti une douleur et je n'ai pu travailler au maximum. J'ai essayé de garder la blessure sous contrôle. Mais avec Wim (Vandeven, son entraîneur), nous avons décidé le week-end dernier de ne prendre aucun risque et de faire l'impasse sur Götzis", a expliqué Hans Van Alphen sur son site. "J'étais impatient de faire ma rentrée à Götzis et d'essayer d'aller y chercher une sélection pour l'Euro de Zürich. Mon corps en a décidé autrement et je dois reporter mes ambitions à fin juin, début juillet sur un autre décathlon que je dois encore programmer." (Belga)

Hans Van Alphen, 32 ans, se plaint d'une douleur au genou et doit par conséquent faire l'impasse sur l'épreuve multiple de Götzis qu'il avait remporté en 2012, l'année des JO. "Je suis parti le 7 avril pour quatre semaines de stage à Nerja, Espagne, avec l'objectif de travailler ma vitesse. Après une semaine, j'ai ressenti une douleur et je n'ai pu travailler au maximum. J'ai essayé de garder la blessure sous contrôle. Mais avec Wim (Vandeven, son entraîneur), nous avons décidé le week-end dernier de ne prendre aucun risque et de faire l'impasse sur Götzis", a expliqué Hans Van Alphen sur son site. "J'étais impatient de faire ma rentrée à Götzis et d'essayer d'aller y chercher une sélection pour l'Euro de Zürich. Mon corps en a décidé autrement et je dois reporter mes ambitions à fin juin, début juillet sur un autre décathlon que je dois encore programmer." (Belga)