Hanovre pouvait se contenter d'un nul blanc, et a tout de suite entrepris de s'offrir une plus grande marge de sécurité. Avec cette fois Schlaudraff à la manoeuvre, qui donna tout de suite le ton. L'ancien international permit ainsi à Abdellaoue d'ouvrir la marque dès la 4-ème minute, Bolat ne pouvant que repousser son centre dans les pieds du norvégien: 1-0.

Une entrée en matière catastrophique pour les Rouches, désormais contraints d'inscrire au moins deux buts pour survivre dans cette compétition, alors que l'équipe locale ne désserrait pas l'étau. Au point qu'après un nouveau débordement sur le flanc droit, et un centre de Pinto, Kanu expédia le ballon dans son propre but (21-ème). Le Brésilien eut l'occasion de seracheter dans la minute suivante lorsque le poteau lui renvoya une tête de Van Damme après un corner de Pocognoli. Kanu n'avait qu'à reprendre en force, mais glissa.

Le Standard, qui n'avait plus le choix, s'installa dans le camp local dès la reprise, mais se heurta à une équipe bien organisée et à son gardien Zieler. Il perdit en outre Gakpé, exclu pour cumul de cartons jaunes (58-ème). Puis encaissa un 3-ème but, signé... Kanu à la 73-ème. Et même un 4-ème (Pinto).

Le Standard, quart de finaliste en 2010, était le dernier représentant belge en Europa League.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Hanovre pouvait se contenter d'un nul blanc, et a tout de suite entrepris de s'offrir une plus grande marge de sécurité. Avec cette fois Schlaudraff à la manoeuvre, qui donna tout de suite le ton. L'ancien international permit ainsi à Abdellaoue d'ouvrir la marque dès la 4-ème minute, Bolat ne pouvant que repousser son centre dans les pieds du norvégien: 1-0. Une entrée en matière catastrophique pour les Rouches, désormais contraints d'inscrire au moins deux buts pour survivre dans cette compétition, alors que l'équipe locale ne désserrait pas l'étau. Au point qu'après un nouveau débordement sur le flanc droit, et un centre de Pinto, Kanu expédia le ballon dans son propre but (21-ème). Le Brésilien eut l'occasion de seracheter dans la minute suivante lorsque le poteau lui renvoya une tête de Van Damme après un corner de Pocognoli. Kanu n'avait qu'à reprendre en force, mais glissa. Le Standard, qui n'avait plus le choix, s'installa dans le camp local dès la reprise, mais se heurta à une équipe bien organisée et à son gardien Zieler. Il perdit en outre Gakpé, exclu pour cumul de cartons jaunes (58-ème). Puis encaissa un 3-ème but, signé... Kanu à la 73-ème. Et même un 4-ème (Pinto).Le Standard, quart de finaliste en 2010, était le dernier représentant belge en Europa League. Sportfootmagazine.be, avec Belga