Le mariage de Steven Defour, célébré début juin, continue à faire des vagues. Il y a d'abord eu une petite révolte de photographes, mécontents qu'un imposant service de sécurité et une panoplie de parapluies les ait empêchés d'immortaliser l'événement. Le joueur de Standard a corrigé le tir quelques jours plus tard en diffusant une série de photos libres de droits.

Ensuite, c'est le père, Jacques Defour, qui s'est exprimé dans la presse. Pour résumer : ce mariage bling bling ne ressemblait pas à son fils. Steven a directement réagi, reprochant - toujours via les journaux - à son père de ne pas lui dire en face ce qu'il avait sur le coeur.

Aujourd'hui, on assiste à une nouvelle escalade. Le père Defour se confie au magazine people flamand Dag Allemaal. Steven lui aurait fait savoir récemment qu'il ne voulait plus jamais le voir, et que s'il cherchait à entrer en contact avec lui, il le traînerait éventuellement en justice ! La compagne de Jacques Defour, non invitée au mariage, est aussi visée. Elle dit au magazine flamand : "Il m'a fait passer pour une Cruella qui le terrorisait depuis des années."

Pierre Danvoye

Le mariage de Steven Defour, célébré début juin, continue à faire des vagues. Il y a d'abord eu une petite révolte de photographes, mécontents qu'un imposant service de sécurité et une panoplie de parapluies les ait empêchés d'immortaliser l'événement. Le joueur de Standard a corrigé le tir quelques jours plus tard en diffusant une série de photos libres de droits. Ensuite, c'est le père, Jacques Defour, qui s'est exprimé dans la presse. Pour résumer : ce mariage bling bling ne ressemblait pas à son fils. Steven a directement réagi, reprochant - toujours via les journaux - à son père de ne pas lui dire en face ce qu'il avait sur le coeur. Aujourd'hui, on assiste à une nouvelle escalade. Le père Defour se confie au magazine people flamand Dag Allemaal. Steven lui aurait fait savoir récemment qu'il ne voulait plus jamais le voir, et que s'il cherchait à entrer en contact avec lui, il le traînerait éventuellement en justice ! La compagne de Jacques Defour, non invitée au mariage, est aussi visée. Elle dit au magazine flamand : "Il m'a fait passer pour une Cruella qui le terrorisait depuis des années." Pierre Danvoye